Emploi, justice, avenir, Europe: cohérence d’un Président à l’offensive

0 commentaire Le par

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xzxrrf_allocution-du-president-de-la-republique-en-ouverture-de-la-conference-de-presse-du-16-mai-2013-conf_news[/dailymotion] Discours du Président François HOLLANDE Palais de l’Elysée – Jeudi 16 mai 2013 Mesdames, Messieurs les membres du gouvernement, Mesdames, Messieurs les journalistes, Je vous avais donné rendez-vous tous les six mois ; je suis donc à l’heure pour la deuxième rencontre. Cette conférence de presse me permettra de revenir sur ce que nous avons fait, depuis un an, mais surtout de tracer les prochaines étapes de mon action. Hier, j’étais à Bruxelles. Je présidais la conférence des donateurs pour le Mali. L’intervention de la France y a été saluée, reconnue. Le mérite en revient à nos soldats et je veux leur rendre hommage en cet instant. Six sont morts. Ils ont fait bien plus

Dans la crise, la France garde le cap de la solidarité et du développement

0 commentaire Le par

Vendredi dernier, le Président de la République a clôturé les Assises du développement et de la solidarité internationale, organisées par le Ministère des Affaires Etrangères et en particulier le Ministre délégué au développement, Pascal Canfin, et Laurent Fabius. Cet événement a été peu médiatisé. Pour tous ceux qui comme moi s'intéressent aux enjeux de développement et de solidarité, notamment avec l'Afrique, il est très important. Ces Assises ont permis, pour la première fois depuis 15 ans, de réunir pendant quatre mois 600 participants autour des grandes questions liées au développement : quelle vision à long terme ? Comment assurer une aide transparente et

Sécurisation de l’emploi: le Gouvernement et les partenaires sociaux avancent

0 commentaire Le par

Dans un billet récent, j'évoquais l'accord sur la sécurisation de l'emploi trouvé le 11 janvier dernier. C'est un compromis, qui n'est certes pas parfait (quels compromis le sont ?), mais qui me semble constituer un pas dans la bonne direction. Dès le 11 janvier, le Gouvernement avait indiqué son intention de traduire cet accord dans la loi. Engagement tenu. L’avant-projet de loi de transposition de l'accord sur la sécurisation de l’emploi vient d'être transmis, ce lundi, par le ministère du Travail au Conseil d’Etat ainsi qu'aux partenaires sociaux. Le principe appliqué par le gouvernement est simple : le texte transposera tout

Le changement, c’est maintenant: la réforme bancaire promise est engagée.

0 commentaire Le par

Sous Sarkozy et la droite, l'Etat se préoccupait beaucoup des banques (qu'il a généreusement renflouées sans véritables contreparties), et pas assez des Français. Cette période est heureusement révolue. Aujourd'hui, le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires a été présenté au Conseil des ministres. C'est la traduction de l’engagement n°7 de François HOLLANDE: « Je séparerai les activités des banques qui sont utiles à l’investissement et à l’emploi, de leurs opérations spéculatives ». Engagement tenu! La France est précurseur. Elle sera la première en Europe à mettre en place une réforme structurelle des banques, cohérente avec la mise en place en Europe de

A la fête de l’Huma à Rouen: « On ne répare pas dix ans de droite en six mois »

2 commentaires Le par

J'ai tenu à participer à la Fête de l'Huma, ce week-end à Rouen, en y représentant le Parti socialiste. J'y ai retrouvé avec plaisir de nombreux amis et camarades, syndicalistes de Pétroplus, MREAL, Legrand, Renault Sandouville et Cléon, Sealynx, et beaucoup d'autres. J'ai visité les stands, écouté les débats et participé à celui intitulé "Gauche au pouvoir dans la région et au gouvernement, quelles attentes ?" animé par Olivier Demiselle, avec Thierry Lepaon, qui succède à Bernard Thibault à la tête de la CGT, Katia Planquois (CFDT), un représentant de la FSU (qu'il me pardonne, je n'ai pu retenir son nom), Handy Barré (Legrand), Céline Brulin (PC) et Jean-Michel Bérégovoy

Nouvel acte de décentralisation: le changement, c’est maintenant.

0 commentaire Le par

Tribune de Novembre des élus socialistes et divers gauche de la Région Haute-Normandie: Trente ans après la loi Deferre initiée par François Mitterrand, un nouvel acte de décentralisation va voir le jour dans les prochains mois. Pour y parvenir, un large processus de concertation avec les élus s’est engagé sur les territoires en début d’année, et s’est conclu par les Etats généraux de la démocratie territoriale au Sénat les 4 et 5 octobre derniers. Dans un moment où nous devons mobiliser toutes nos forces pour redresser le pays, François Hollande a rappelé que les collectivités ne devaient pas être perçues comme une charge,

François Hollande: un seul objectif, le redressement. Une seule boussole, la justice.

0 commentaire Le par

J’ai trouvé le Président de la République excellent hier soir. Le cap est clair. Il a fait des choix, il s’y tient. Ces choix sont conformes à ses engagements, à ses principes et surtout aux intérêts de la France. Un seul objectif, le redressement. Une seule boussole : la justice. Une seule méthode, qui vaut pour le Gouvernement et que nous pratiquons quotidiennement en région avec Alain Le Vern, Guillaume Bachelay et tous les élus socialistes : la vérité et la clarté. En six mois d’alternance, trois défis majeurs ont été relevés par François Hollande et le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Des engagements

Les premiers « emplois d’avenir » Haut-Normands sont signés: le changement, c’est maintenant

0 commentaire Le par

Valérie Fourneyron et Laurent Fabius, avec le Président de la CREA Frédéric Sanchez, étaient vendredi matin à la Mission Locale de l'Agglomération de Rouen pour la signature des six premiers contrats d'avenirs de Haute-Normandie. Les six jeunes concernés travailleront pour la CREA, la Ville de Rouen, et l'association Education & Formation. Promesse phare de François Hollande qui avait mis la jeunesse au cœur de sa campagne, les emplois d'avenir visent à combattre le chômage des jeunes de 16 à 25 ans, et plus particulièrement ceux sans diplôme ni qualification professionnelle. Comme l’a dit Jean-Marc Ayrault, ce nouvel engagement tenu est le choix

Les derniers contenus multimédias