Notre mobilisation a payé: la Haute-Normandie devient la première région de France pour l’éolien en mer.

1 commentaire Le par

arton39193

Avec (de gauche à droite) Antoine Cahuzac (EDF), Jérôme Pécresse (Alstom), Gérard Mestrallet (GDF Suez), Ségolène Royal et Luc Oursel (Areva)

J’étais mercredi aux côtés de Ségolène Royal pour l’annonce des lauréats de l’appel d’offres des parcs éoliens en mer du Tréport et de Noirmoutier. C’est le groupement mené par GDF Suez et Areva qui a été choisi par le gouvernement.

L’aboutissement de cet appel d’offre est une excellente nouvelle pour l’emploi en Haute-Normandie, avec à la clé plusieurs milliers de nouveaux emplois directs et indirects. Avec cette décision qui s’ajoute à l’attribution en 2012 d’un premier parc éolien au large de Fécamp, notre région confirme son statut de première région française pour l’éolien en mer. C’est la récompense de la mobilisation sans faille des élus de la Région et la validation de la stratégie que nous portons depuis plusieurs années. Avec Alain Le Vern, nous avions obtenu fin 2012 que l’appel d’offre soit relancé, le premier ayant été déclaré infructueux par le gouvernement Fillon puis nous avions rencontré à plusieurs reprises les ministres en charge du dossier. Dès son arrivée au Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, j’ai écrit à Ségolène Royal pour lui rappeler notre détermination à développer une véritable filière de l’éolien en mer. Je m’étais aussi battu, dès janvier 2013, pour qu’Areva installe son centre de recherche au Madrillet, près de Rouen, ce qu’a confirmé Luc Oursel mercredi.

L’annonce du gouvernement est une étape décisive dans la constitution de cette filière, qui valide la stratégie portée  depuis plusieurs années par la Région pour devenir une région de référence en matière d’énergies renouvelables. Nous avons su construire un environnement favorable au développement de la filière de l’éolien en mer en créant les outils de formation nécessaires, en soutenant les grands projets de recherche et d’innovation et les projets innovants au sein de nos entreprises.

C’est la preuve que la réindustrialistion de notre économie est possible. Je souhaite que la mobilisation de tous se poursuive pour faire ensemble de la Haute-Normandie une des premières Eco-Régions de France.

 

http://www.dailymotion.com/video/x1tqtiq

Communiqué de presse de Ségolène Royal: ici.

Emplois directs évoqués par les industriels (à considérer évidemment avec la prudence qui s’impose à ce stade):

Le Havre
– Cinq usines de fabrication d’éoliennes d’Areva: 750 emplois
– Port de base pour installer le parc du Tréport: 200
– Usine de fabrication de fondations gravitaires EDF: 600
– Port de base pour installer le parc de Fécamp: 200
– Construction des mâts : 60
Fécamp
– Port d’exploitation du parc de Fécamp: 100
Dieppe et Le Tréport:
– Port d’exploitation et de maintenance du parc du Tréport: 100
Rouen
– Centre de recherches d’Areva: 100

Afficher le commentaire

  • Bonjour Nicolas Tu vois je le savais que ça allait marcher, ta détermination était sans faille et j'étais sur de toi je suis très fier de ma région et de son Président encore bravo tu es le meilleur je sais que c'est le travail d'une équipe mais comme je ne connait pas les autres je les remercies aussi à travers toi Amitiés Socialistes Jocelyne Ps: même si des fois je suis un peu brut dans mes propos car je ne suis pas toujours d'accord avec notre gouvernement je sais le travail que vous faites tous autour bon courage pour la suite
    par velfre le 09/05/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Assemblée Plénière de la Région Normandie 15 décembre 2016 Monsieur le Président, Je voudrais commencer en saluant Monsieur le Maire et Président de l'agglomération havraise Édouard PHILIPPE, soulignant
Le par
Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, chers collègues, Je vous ai écouté, Monsieur le Président, avec attention. J’ai noté, comme lors des dernières séances plénières,
Le par

Les derniers contenus multimédias