H.Morin affirme que la Région appuie sur l’accélérateur ? Encore faudrait-il savoir où elle va

0 commentaire Le par

Séance plénière du Conseil Régional de Normandie - 23 juin 2016 Intervention de Nicolas Mayer-Rossignol Monsieur le Président, Je voudrais remercier Monsieur le Maire et Président de l’Agglomération de Caen la Mer, Monsieur Bruneau, à la fois de nous accueillir ici – c’est une réunion historique, la première, et comme vous l’avez rappelé, Monsieur le Président Morin, c’est le résultat d’un vote unanime de l’Assemblée régionale – et pour les propos très républicains qu’il a tenus et qui, je dois dire, ont contrasté avec le début de votre propos introductif, Monsieur le Président de Région. Il m’a semblé que

Traverser la Seine, un service public normand

1 commentaire Le par

La Normandie est réunifiée depuis le 1er janvier dernier. Nous nous en réjouissons d’autant plus que c’est l’action de ce Gouvernement et de nos majorités de gauche qui a permis que la Normandie unie (re)devienne réalité. Hélas, alors que les Normands attendent que cette nouvelle organisation améliore concrètement leur quotidien, force est de constater que c'est encore loin d'être le cas. Au contraire, les derniers mois ont vu une dégradation des services publics dans nos territoires, causée par un désengagement des grandes collectivités normandes. Symbole par excellence de cette Normandie en droit qui peine à devenir une Normandie en fait : le franchissement de la

Le rassemblement de la Normandie passe par l’équilibre, pas par la revanche

Le par

Séance plénière du jeudi 26 mai 2016 Monsieur le Président, Député, Président de la Communauté de communes du canton de Cormeilles, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, Chers collègues, Cinq mois après l’unification de la Normandie et l’élection de la nouvelle assemblée régionale, le voile des promesses de campagne se déchire. C’est la réalité qui désormais affleure. L’ordre du jour de cette séance nous en fournit de multiples illustrations. Je voudrais reprendre quelques unes de vos propres déclarations Monsieur le Président, certaines très récentes, et les confronter à la réalité de votre action et de ce que vous nous proposez de voter aujourd’hui. Prenons d’abord la fameuse ‘résolution unique’. Conformément à la loi de janvier 2015

Plus de confiance passe par plus de transparence

0 commentaire Le par

La défiance de nos concitoyens à l'égard de leurs élus, qui sont pourtant leurs représentants, est aujourd'hui très forte. Pour restaurer la confiance il faut, c'est ma conviction, plus de transparence. Ce n'est certes pas suffisant; mais c'est nécessaire. La transparence n'est ni la démagogie, ni le voyeurisme. Elle est simplement une condition importante d'un fonctionnement sain de notre démocratie. C'est pourquoi j'ai décidé de rendre publiques : 1 - mes indemnités d'élu 2 - la décision favorable de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, qui a approuvé il y a quelques semaines les comptes de la campagne électorale que j'ai menée en 2015 pour les élections régionales. Indemnités d'élu

Face au risque d’abandon de la LNPN, les élus socialistes et PRG s’engagent

0 commentaire Le par

Alors qu'il constitue la seule réponse réelle aux attentes des Normands en matière de train, le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie ne semble plus porté politiquement par la nouvelle majorité régionale. L'annonce de la régionalisation des lignes Intercites, pour un coût exorbitant de 35M€/an, lui a porté un coup très dur : c'était un projet national (certains parlaient même de LGV), ce sont maintenant des lignes locales ! Quant à l'Ile de France, elle snobe ouvertement la Normandie. Face à cette situation inquiétante, les élus socialistes et radicaux normands se mobilisent. Il y a urgence. Une réunion décisive se tient mercredi

Hervé Morin et la droite normande ont-ils orchestré un recours « bidon » pour continuer de cumuler leurs mandats ?

0 commentaire Le par

Cent jours après son élection, les promesses du candidat Morin en matière de non-cumul sont envolées : il est toujours député, maire, Président de communauté de communes et bien sûr Président de Région. Alors que la loi proscrit un tel cumul, comment de tels abus sont-ils possibles ? Grâce aux recours déposés auprès du Conseil d'Etat suite aux élections régionales, qui -c'est la loi- permettent aux élus régionaux de conserver tous les mandats tant que les recours n'ont pas été jugés. La presse nationale et régionale s'était déjà fait l’écho d’un recours, plus que surprenant, déposé au Conseil d’Etat par une

Ce que nous demandons pour la Région, c’est du sérieux et des actes

1 commentaire Le par

[caption id="attachment_1488" align="alignleft" width="300"] (c) David Morganti[/caption] Séance plénière de la Région Normandie du 24 mars 2016, intervention de Nicolas Mayer-Rossignol Monsieur le Président, Mesdames et messieurs les Conseillers régionaux, chers collègues, Mesdames et messieurs les membres du CESER, Permettez-moi tout d’abord au nom du groupe Socialistes, Radicaux et Citoyens d’avoir une pensée pour les victimes des attentats odieux qui ont frappé Bruxelles ce mardi. Ces événements terribles nous rappellent cruellement la menace qui pèse sur tous les pays d’Europe, puisque c’est l’Europe elle-même qui était visée par ces attaques. Nous ne sommes plus

Serqueux-Gisors : les élus Socialistes et Radicaux s’engagent

0 commentaire Le par

Contribution des élus du groupe Socialistes, Radicaux et Citoyens à la région Normandie et des élus parlementaires Socialistes, Radicaux, Citoyens normands. Dans le cadre de l’enquête publique ouverte le 8 mars dernier sous la coordination de Mme la Préfète de Région, les conseillers régionaux de Normandie réunis au sein du groupe « Socialistes, radicaux et citoyens » tiennent à affirmer leur soutien au projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors. Le développement du fret ferroviaire est un enjeu national essentiel pour une économie compétitive et durable. La mise en œuvre d’une liaison ferroviaire de qualité entre le Havre et l’Île-de-France représentera un

La droite normande fait entrer l’extrême-droite dans les lycées

0 commentaire Le par

Sur décision du Président de Région Hervé Morin et de sa majorité de droite, le Front National fera officiellement son entrée dans les conseils d’administration de plus de la moitié des lycées normands. Nous, élus socialistes et radicaux de la région Normandie, dénonçons ce choix dangereux. Il y a en général un à deux élus représentant le Conseil régional dans chaque conseil d'administration de lycée. En toute logique, ce devrait à la nouvelle majorité régionale de droite d'assumer, seule, sa politique et d'envoyer ses représentants dans chacun des établissements. C'est le choix qu'avaient fait les anciennes majorités régionales

Suppression de l’aide aux abonnés du Pont de Normandie : courrier des élus socialistes normands à Hervé Morin

0 commentaire Le par

Suite à la décision de la majorité de droite du Département de l’Eure de supprimer l’aide financière aux abonnés du Pont de Normandie, voici le courrier adressé ce jour à Hervé Morin, Président de la région Normandie (copie aux cinq Présidents des Départements normands), par les élus normands Marc-Antoine Jamet, Mélanie Mammeri, Timour Veyri, Janick Léger, Nicolas Rouly, Estelle Grelier, Gilles Deterville, Anna Pic, Frédéric Leveillé, Oumou Niang-Fouquet, Catherine Troallic, Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol. Normandie, le 5 mars 2016 Monsieur le Président, Elus de plusieurs territoires normands, nous avons appris avec surprise cette semaine la décision de la majorité de

Les derniers contenus multimédias