Face au risque d’abandon de la LNPN, les élus socialistes et PRG s’engagent

0 commentaire Le par

Alors qu'il constitue la seule réponse réelle aux attentes des Normands en matière de train, le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie ne semble plus porté politiquement par la nouvelle majorité régionale. L'annonce de la régionalisation des lignes Intercites, pour un coût exorbitant de 35M€/an, lui a porté un coup très dur : c'était un projet national (certains parlaient même de LGV), ce sont maintenant des lignes locales ! Quant à l'Ile de France, elle snobe ouvertement la Normandie. Face à cette situation inquiétante, les élus socialistes et radicaux normands se mobilisent. Il y a urgence. Une réunion décisive se tient mercredi

Serqueux-Gisors : les élus Socialistes et Radicaux s’engagent

0 commentaire Le par

Contribution des élus du groupe Socialistes, Radicaux et Citoyens à la région Normandie et des élus parlementaires Socialistes, Radicaux, Citoyens normands. Dans le cadre de l’enquête publique ouverte le 8 mars dernier sous la coordination de Mme la Préfète de Région, les conseillers régionaux de Normandie réunis au sein du groupe « Socialistes, radicaux et citoyens » tiennent à affirmer leur soutien au projet de modernisation de la ligne Serqueux-Gisors. Le développement du fret ferroviaire est un enjeu national essentiel pour une économie compétitive et durable. La mise en œuvre d’une liaison ferroviaire de qualité entre le Havre et l’Île-de-France représentera un

“Entendre et agir” : mon intervention en séance plénière du 7 avril 2014

0 commentaire Le par

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=IsnJ52PPsMA[/youtube] Séance plénière du Conseil Régional – 7 avril 2014 ***** Intervention de Nicolas MAYER-ROSSIGNOL Président de la Région Haute-Normandie Mesdames, Messieurs, Cher(e)s collègues, Dimanche 23 et 30 mars, nos concitoyens ont choisi celles et ceux qui, pour les six années à venir, géreront les municipalités de France et donc de Haute-Normandie. A tous les élus issus de ces élections, notamment ceux de nos collègues conseillers régionaux qui y ont pris part, j’adresse mes félicitations et mes encouragements républicains dans l’exercice de leurs nouvelles responsabilités. Qu’ils soient assurés de ma disponibilité et de mon écoute. La Région a toujours travaillé dans cet esprit, elle continuera de le faire. De ces élections, qui ont naturellement

Invité de la rédaction de Paris-Normandie

0 commentaire Le par

J'étais il y a quelques jours "L'invité de la rédaction" du journal Paris-Normandie. Interrogé par Thierry Rabiller, rédacteur en chef, et Stéphane Siret, rédacteur en chef adjoint en charge des questions politiques, j'ai évoqué plusieurs sujets qui font l'actualité régionale: les échéances municipales, les coopérations interrégionales, le transmanche, les enjeux ferroviaires (LNPN, Rouen-Dieppe)... ainsi que les futurs concerts gratuits de la Région.   [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x1cemzy_l-invite-de-la-redaction-de-paris-normandie-nicolas-mayer-rossignol-paris-normandie_news[/dailymotion]   http://www.paris-normandie.fr/article/eure/linvite-de-la-redaction-de-paris-normandie-nicolas-mayer-rossignol

Transition énergétique, infrastructures, investissements d’avenir: le Gouvernement s’engage pour la France et la Haute-Normandie

0 commentaire Le par

Comme il s'y était engagé, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a dévoilé mardi dernier un grand plan d'investissements (détail ici) pour préparer la France de demain. A la fois ambitieux par son ampleur et réaliste parce qu'adossé à une saine gestion des finances publiques, ce plan 'Investir pour la France' est doublement décisif: pour le pays, et pour notre Région. Pourquoi ? *** D'abord parce que les priorités du plan sont, tout simplement, les bonnes priorités. Transition énergétique (qui est une opportunité formidable pour l'emploi, l'activité et la capacité d'innovation de nos entreprises), infrastructures de transport, réseaux numériques, santé, renouvellement urbain... Ces choix sont les bons pour créer les conditions d'un développement économique durable et soutenable. Concrètement,

Rapport Duron : enfin, nous sommes sortis des tartarinades!

1 commentaire Le par

Enfin nous sommes sortis des tartarinades! Aux responsabilités, la droite s'était répandue en promesses inconsidérées d'infrastructures -routes, chemins de fer, gares...- sur l'ensemble du territoire. Un TGV par ci, un contournement par là... Au total, plus de 245 milliards d'Euros d'argent public à l'horizon 2030-2040 avaient été promis, alors que les ressources de l'Etat pour ce type d'investissements (portés par l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF))  sont d'environ... 2,2 milliards d'Euros par an! C'était irréaliste financièrement et techniquement. C'était politiquement insoutenable et dangereux. C'était, en réalité, un miroir aux alouettes. Face à cela, le Gouvernement avait confié à une Commission,

LNPN, pont Mathilde, pont Flaubert, contournement Est… Enfin du concret !

0 commentaire Le par

A l'invitation de nombreux élus socialistes Haut-Normands, Frédéric CUVILLIER, Ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche était cet après-midi en déplacement à Rouen, pour une réunion de travail sur l’avenir des infrastructures essentielles pour notre territoire : les accès du pont Flaubert, le pont Mathilde, la ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN), le contournement Est de Rouen…  J'ai participé, avec Laurent Fabius, Alain Le Vern, Didier Marie, Frédéric Sanchez, Yvon Robert, Guillaume Bachelay, Pierre Léautey, Catherine Troallic, Marc Massion, Thierry Foucaud, Noël Levillain et de nombreux élus locaux, à cette séance de travail. La visite du Ministre nous a permis

Axe Seine: finies les fausses promesses, place aux vrais projets

0 commentaire Le par

J'ai représenté ce matin, avec Alain Le Vern, la Région Haute-Normandie au troisième colloque 'Axe Seine' à Paris qui rassemblait les collectivités locales, franciliennes, haut et bas normandes, les acteurs du monde économique et la société civile. Frédéric Cuvillier, Ministré délégué aux Transports, représentait le Gouvernement. Ce colloque, le troisième de la sorte, montre que les collectivités savent se réunir, s'organiser et agir ensemble dans l’intérêt général lorsqu'il s'agit de projets qui les transcendent. Les collectivités, en particulier la Région Haute-Normandie avec ses partenaires la CREA (Frédéric Sanchez), les Départements de la Seine-Maritime (Didier Marie) et de l'Eure (Jean-Louis Destans)..., travaillent au développement

Les derniers contenus multimédias