Passionnant, utile, normand: pourquoi je rejoins Nutriset

1 commentaire Le par

Chers amis, Je vous écris pour vous informer de mon avenir professionnel. C'est pour moi une question de transparence et d'honnêteté. J'ai toujours considéré la politique comme un engagement, plus qu'un métier. Scientifique de formation, ingénieur, j'ai travaillé dans les secteurs public et privé avant d'être Président de la Région Haute-Normandie, de 2013 à 2015. Ayant perdu les élections régionales, j'ai souhaité reprendre une activité professionnelle. Face à la défiance, immense, de nos concitoyens vis-à-vis des élus qui les représentent, il me semble important de favoriser les rapprochements entre le monde politique et la société civile. De multiplier les passerelles. Pour porter des

Aéronautique : la Normandie de demain se dessine au Bourget

0 commentaire Le par

Le salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget a ouvert ses portes ce lundi en présence de plus de 2200 exposants. C’est en tant que Président de Région que j’y suis allé mardi, accompagné de Raphaël Chauvois, Vice-président de la Région Basse-Normandie. Pendant plus de sept heures, nous avons arpenté les travées du salon et rendu visite aux 37 entreprises normandes (22 de Haute-Normandie, 15 de Basse-Normandie) qui sont hébergées sur le magnifique pavillon Normandie Aero Espace (NAE), financé par les deux régions normandes. La Normandie est une terre fertile pour l'aéronautique et l'aérospatiale ; c'est même la troisième région de

Normandie à l’italienne

2 commentaires Le par

J’étais hier avec Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, Claude Taleb et François Dufour, Vice-présidents de Haute- et Basse-Normandie, pour soutenir nos entreprises normandes de l'agroalimentaire à l'Exposition universelle de Milan. Nous avons rendu visite aux entreprises et aux acteurs économiques normands présents à l’Exposition universelle dont la thématique est « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». Trois entreprises emblématiques de la région, Guy Degrenne (fournisseur des arts ménagers), Tricots Saint James (fournisseur des vêtements professionnels) et aussi Mauviel (fournisseur d’ustensiles de cuisine) ont un stand sur le pavillon France. Nous sommes ensuite intervenu au séminaire organisé par l’agence Business

Pour l’emploi, la diplomatie économique au service de la Normandie

0 commentaire Le par

Nos PME normandes ont du talent. Prenez SOGET. Avec ses 126 salariés, cette PME havraise est leader du guichet unique portuaire en France. Elle vient de lancer un nouveau logiciel collaboratif qui permet à tous les acteurs de la chaîne logistique, privés comme publics, de gérer à l'aide d'une interface unique l'ensemble de leurs opérations, quels que soient le point d'entrée et le mode de transport. La Région Haute-Normandie, tout comme l'Etat et l'Union Européenne, a soutenu ce projet phare. SOGET est une entreprise exemplaire dans le domaine de la logistique et du numérique. Sa capacité à se développer à l'international

Compin, la Normandie qui gagne (encore!)

0 commentaire Le par

Je vous en parlais déjà l'année dernière, la société Compin, basée dans l'Eure, est un bel exemple de la Normandie qui gagne. Un an après avoir remporté deux marchés très importants, l'entreprise ébroïcienne, leader sur le marché français de la fabrication de sièges ferroviaires et de bus, vient d'annoncer son rachat de la société espagnole Fainsa. Cette opération va faire passer leur chiffre d'affaire de 57 à 100 millions d'euros et leur effectif atteindra 560 salariés, dont près de 230 dans l'Eure. Je salue la belle réussite pour cette pépite euroise soutenue depuis longtemps par la Région mais aussi le Département

Un exemple éclairant de la façon dont la Région soutient nos PME à l’export: Interface – Olivier Pinot

0 commentaire Le par

Je vous invite à regarder cette interview d'Olivier Pinot, Président d'Interface, réalisée par Paris-Normandie. Cette PME, basée à Roncherolles sur le Vivier, spécialisée dans l'ingénierie industrielle, travaille depuis plusieurs années pour de grands groupes industriels comme Aircelle, Renault, ou encore Sidel. Elle a bénéficié du soutien de la Région, à travers notamment l'appui de notre Ambassadeur pour la Haute-Normandie, dans le cadre de la diplomatie économique voulue par Laurent Fabius. Au début du mois de mai elle a ainsi fait partie de la délégation française accompagnant le Président de la République François Hollande lors de son voyage en Azerbaïdjan. Un exemple éclairant. [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x1x1xh3_eco-276-olivier-pinot_news[/dailymotion]

Compin, la Haute-Normandie qui gagne

0 commentaire Le par

[caption id="attachment_1737" align="alignleft" width="300"] Avec Jean Louis Destans, Michel Champredon et Pierre Sainfort, PDG de Compin (de gauche à droite) (Photo : InfoNormandie.com)[/caption] La situation économique et sociale reste difficile. Mais il faut aussi saluer les victoires sur le front de l'activité et de l'emploi. J'ai visité vendredi dernier, aux cotés de mes collègues et amis Jean Louis Destans, Président du Département de l'Eure, et Michel Champredon, Maire d'Evreux, l'entreprise Compin, spécialisée dans la fabrication de sièges pour les matériels roulants, ferroviaires en particulier. Compin emploie

Semaine de l’industrie: PME, grands groupes, filières, cohérence d’une politique de gauche

0 commentaire Le par

Cette semaine était la semaine de l'industrie. N'oublions jamais que la droite, en dix ans de gouvernement, a laissé mourir plus de 700 000 emplois industriels directs (et combien d'indirects...). La droite a abandonné l'industrie, bras ballants voire mains dans les poches pour les plus libéraux d'entre eux. L'urgence pour la gauche, c'est le redressement productif pour le redressement du pays. C'est pour cela que nous nous sommes battus avec succès, gouvernement et élus locaux, pour préserver les sites de Sealynx à Charleval ou de M-REAL à Alizay. C'est pour cela que nous défendons, avec Guillaume Bachelay, Dominique Randon et beaucoup d'autres,

Soutenir nos exportations: tout pour l’emploi !

0 commentaire Le par

Lors du Conseil des Ministres d'aujourd'hui, le Gouvernement a acté les priorités d’action pour soutenir nos entreprises à l'international. Le diagnostic est connu: depuis dix ans, en matière de commerce extérieur, la France est en chute libre. La droite, une fois de plus, nous laisse un champ de ruines. Le solde du commerce extérieur, qui était positif en 2002, a atteint -70 milliards d’euros en 2011. L’année dernière, la France présentait le 2ème plus grand déficit commercial de l’Union Européenne. Bien sûr il y a la facture énergétique, mais elle n’en explique qu’une partie. Le Gouvernement a décidé d'agir. Pas de croissance durable

Les derniers contenus multimédias