Des véhicules électriques et des emplois « Made in Normandie »

1 commentaire Le par

En présence notamment de mes amis Guillaume Bachelay, Député de Seine-Maritime, Frédéric Sanchez, Président de la Métropole Rouen Normandie, et de nombreux élus (Alain Ovide, Frédéric Marche, Nadia Mezrar...) j’ai inauguré hier la nouvelle ligne de fabrication du moteur électrique à l’usine Renault de Cléon. Le lancement de la production cette année confirme l'excellence industrielle du site et surtout des savoir-faire de ses salariés. Le nouveau moteur électrique R240 équipera notamment la Zoé et permettra d’accroître son autonomie pour atteindre 240 km. Depuis plusieurs années, la Région est à l’impulsion de la transition énergétique. Dès le départ, elle a soutenu la fabrication du moteur R240

Aéronautique : la Normandie de demain se dessine au Bourget

0 commentaire Le par

Le salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget a ouvert ses portes ce lundi en présence de plus de 2200 exposants. C’est en tant que Président de Région que j’y suis allé mardi, accompagné de Raphaël Chauvois, Vice-président de la Région Basse-Normandie. Pendant plus de sept heures, nous avons arpenté les travées du salon et rendu visite aux 37 entreprises normandes (22 de Haute-Normandie, 15 de Basse-Normandie) qui sont hébergées sur le magnifique pavillon Normandie Aero Espace (NAE), financé par les deux régions normandes. La Normandie est une terre fertile pour l'aéronautique et l'aérospatiale ; c'est même la troisième région de

Création d’entreprises: un motif d’espoir

0 commentaire Le par

L'INSEE vient de publier son dernier bilan économique pour la Haute-Normandie. Pour la première fois depuis 3 ans nous pouvons constater une progression, importante, de+6,5%, du nombre de création d'entreprises. Ce sont 10 800 entreprises qui ont vues le jour sur notre territoire l'an passé. Chef de file du développement économique, la Région est le premier partenaire public des TPE et PME. Depuis longtemps, et plus encore depuis la création de Bpifrance, nous contribuons à créer des conditions favorables au développement économique, en mettant en place, par exemple, un certain nombre de dispositifs visant à simplifier et mutualiser les aides aux entreprises. Nous avons aussi renforcé le dispositif 'coup

Diseux et faiseux… Du concret pour la Normandie

1 commentaire Le par

Avec Laurent Beauvais, Président de la Basse-Normandie, nous avions lundi la presse afin de faire le point sur la construction de la Normandie. Dans moins de 7 mois, le  1er janvier 2016, Basse et Haute-Normandie ne feront plus qu’une. Nous y travaillons depuis plus d'un an maintenant. Nous sommes, sans prétention, probablement parmi les Régions les plus avancées en la matière. Nous avons anticipé et c'est tant mieux pour les Normands. La Normandie, ce n'est pas qu'un slogan. Nous sommes d'ores et déjà dans le concret. Plusieurs mesures très précises seront donc proposées aux deux assemblées régionales qui se réuniront le 15 juin à

Le Pont de Normandie moins cher

0 commentaire Le par

Le Pont de Normandie a 20 ans. Il est le symbole de la réunification. Ce sont plus de 20000 véhicules et 2000 abonnés normands qui l’empruntent quasi quotidiennement. Pourtant, son coût reste élevé. Ce matin avec Laurent Beauvais, Président de la Basse-Normandie, nous avons proposé que Région(s) et Départements se rassemblent pour prendre à leur charge une part importante du coût de l'abonnement des Normands. Les Régions pourraient par exemple contribuer à hauteur de 25% de réduction, et les Départements à 25% également. L’abonnement s’élève aujourd’hui à 104 € par mois; il serait ainsi réduit de 25+25=50%, soit 52€ pour les Normands. Simple et concrète, notre proposition est positive pour le pouvoir

La Maison de la terre : la Culture et le Tourisme ne sont pas réservés aux grandes agglomérations!

0 commentaire Le par

J’ai participé samedi dernier à l’inauguration de la Maison de la terre à Bosc-Roger en Roumois dans l’Eure. Ce nouvel équipement culturel et touristique est destiné à valoriser le patrimoine potier local, reconnu dès le 15ème siècle. Le gisement d’argile exceptionnel qui existait à Bosc-Bénard Commin a favorisé le développement d’une production argilière dont l’exploitation a façonné le tissu économique local, avec la production d’objets du quotidien et de briques pour les constructions. Portée par l’association Tuiles poteries et briques du Roumois (ATPBR) présidée par la lumineuse Françoise Guilluy, la Maison de la terre permettra la pratique d’activités adaptées telles que des ateliers pour

Normandie à l’italienne

2 commentaires Le par

J’étais hier avec Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, Claude Taleb et François Dufour, Vice-présidents de Haute- et Basse-Normandie, pour soutenir nos entreprises normandes de l'agroalimentaire à l'Exposition universelle de Milan. Nous avons rendu visite aux entreprises et aux acteurs économiques normands présents à l’Exposition universelle dont la thématique est « Nourrir la planète, énergie pour la vie ». Trois entreprises emblématiques de la région, Guy Degrenne (fournisseur des arts ménagers), Tricots Saint James (fournisseur des vêtements professionnels) et aussi Mauviel (fournisseur d’ustensiles de cuisine) ont un stand sur le pavillon France. Nous sommes ensuite intervenu au séminaire organisé par l’agence Business

La Normandie rassemblée au Salon ‘Thétis’ des énergies marines renouvelables

0 commentaire Le par

J'étais mardi et mercredi, aux côtés, entre autres, de Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie, Benoit Arrivé, Président de la Communauté urbaine de Cherbourg et François Auber, Maire de St-Jouin-de-Bruneval, au salon Thétis. Cette convention internationale sur les énergies marines renouvelables se tenait cette année à Nantes et mes collègues élus normands et moi-même avons tenu à y participer pour soutenir nos entreprises et porter le message d'une région réunifiée qui sera, demain, au cœur, de cette nouvelle filière industrielle prometteuse. Rappelons en effet qu'avec les trois futurs parcs éoliens au large du Tréport, de Courseulles sur mer et de Fécamp,

Dans la Normandie, les Douanes doivent rester au Havre

0 commentaire Le par

Communiqué de presse de Nicolas Mayer-Rossignol La presse de ce soir se fait l'écho de rumeurs selon lesquelles le site des Douanes du Havre, première recette française pour la perception des droits de douane, serait menacé de fermeture pour transfert à Rouen. Je veux dire une chose simple: Le Havre est le premier port de Normandie. C'est l'un des tout premiers ports d'Europe. Comme en attestent les Contrats de Plan et le Contrat d'agglomération que j'ai signé la semaine dernière avec le Député-maire Edouard Philippe, le territoire havrais est l'un des territoires de Haute-Normandie où la Région investit le plus. Son rôle est stratégique au cœur de la future Normandie. Les Douanes ont toute leur

La Normandie a besoin du Havre, Le Havre a besoin de la Normandie

0 commentaire Le par

J'étais jeudi au Havre pour signer avec le Député-Maire Edouard Philippe le Contrat de l'Agglomération Havraise 2014-2020. Par ce contrat, la Région et le territoire havrais s'engagent pour plus de 357M€ en faveur du développement de la Porte Océane, dont environ 70 M€ (soit près de 20%) de la Région. Cet engagement s'ajoute aux Contrats de Plan Haut-Normand et de la Vallée de la Seine, qui comprennent eux aussi des investissements très importants pour le territoire havrais, notamment en matière portuaire. Le précédent Contrat d'Agglomération avait rendu possible, entre autres, la construction du Stade Océane, la réalisation du Tramway ou encore le développement

Les derniers contenus multimédias