Engageons-nous !

0 commentaire Le par

Trump. On peut se lamenter. Pleurer. Être stupéfait, consterné, en colère. Je le suis, comme beaucoup d'entre nous. Cela ne suffit pas. La victoire de Trump est la défaite de tous les progressistes. La comprendre pleinement, réellement, demande du temps, de la réflexion collective, lucide et sans complaisance, à la mesure du choc. Pour l'heure je ne tirerai donc pas de conclusions hâtives; seulement deux enseignements qui me semblent fondamentaux: Le premier est une évidence: nous, humanistes, 'peuple de gauche' mais pas seulement, devons nous remettre en question. Nous ne sommes pas suffisamment à l'écoute des peuples qui souffrent, en France, en Europe et dans le monde. Nous ne défendons pas suffisamment nos

Fermeture brutale d’IFSI et d’IFAS en Normandie: la Région tire sur l’ambulance!

0 commentaire Le par

Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne FERET, Valérie FOURNEYRON, Stéphane TRAVERT, Catherine TROALLIC) ont adressé un courrier au Président de Région. Cette décision de la droite régionale est précipitée, abrupte et dangereuse pour les territoires -en particuliers ruraux- normands.

Lycées publics normands : la droite entérine une baisse inacceptable des dotations

0 commentaire Le par

Lors de l’Assemblée Plénière régionale de ce lundi 3 octobre 2016, les élus régionaux étaient amenés à se prononcer sur la dotation globale de fonctionnement des établissements publics locaux d’enseignement de Normandie. Sous les précédentes majorités présidées par Laurent Beauvais en Basse-Normandie et Nicolas Mayer-Rossignol en Haute-Normandie, jamais cette dotation globale de fonctionnement (DGF) n’avait globalement diminué. Elle pouvait bien sûr être ajustée individuellement par lycée en fonction des évolutions des effectifs, mais un principe fondamental prévalait: à l'échelle de la Région, le montant total de la DGF était soit maintenu, soit augmenté. Parce que l'Education est notre priorité. Dans le contexte

Face à l’Île-de-France, Hervé Morin aux abonnés absents

0 commentaire Le par

Un événement aussi saugrenu qu'inquiétant est passé presque inaperçu la semaine dernière. Dans l'Orne, à Vimoutiers, la présidente de la région Île-de-France (!) Valérie Pécresse tenait jeudi 25 août une réunion publique sur "les liens entre la Normandie et le territoire francilien". Vallée de la Seine, Liaisons ferroviaires Paris-Normandie, développement industriel, enseignement supérieur, recherche, tourisme, culture... Les enjeux stratégiques ne manquent pas. Il y avait 200 personnes... Mais pas d'Hervé Morin. Le Président de la Région Normandie était... ailleurs. Bien sûr, pour se rattraper, une réunion de travail (mais pas publique cette fois...) était montée en catastrophe mardi dernier à Paris, afin de donner le change et afficher une entente de

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray – L’ignominie a une nouvelle fois frappé la France

0 commentaire Le par

Sidération. L'ignominie a une nouvelle fois frappé la France, cette fois au cœur de la Normandie. C'est un prêtre, octogénaire, dans une église, qu'on a lâchement assassiné. C'est un fidèle qui est grièvement blessé. J'adresse mes pensées les plus chaleureuses aux familles des victimes et à leurs proches, aux habitants et élus de St-Etienne-du-Rouvray, ainsi qu'aux autorités civiles et religieuses mobilisées. Ce midi à Saint-Etienne-du-Rouvray, avec le Président de la République, le Ministre de l'Intérieur et des élus de toutes les tendances républicaines, nous avons remercié la Brigade de Recherche et d’Intervention de Rouen, dont l'action rapide a permis de libérer plusieurs

Brexit, Europe : du choc doit naître le sursaut

0 commentaire Le par

Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des conséquences économiques et sociales, le risque le plus grave est celui du repli sur soi. Dans l'Histoire, le repli des peuples sur eux-mêmes a-t-il jamais constitué une voie de progrès ? Je connais bien les institutions européennes ; j’ai passé à Bruxelles, au Luxembourg, à Strasbourg, des années importantes de ma vie professionnelle et personnelle. Nous avons besoin d'une autre Europe. L'Union européenne doit entendre, enfin, ses citoyens. Nous avons besoin d’une Europe plus démocratique, plus protectrice, plus solidaire. Depuis 2005, nous

Traverser la Seine, un service public normand

1 commentaire Le par

La Normandie est réunifiée depuis le 1er janvier dernier. Nous nous en réjouissons d’autant plus que c’est l’action de ce Gouvernement et de nos majorités de gauche qui a permis que la Normandie unie (re)devienne réalité. Hélas, alors que les Normands attendent que cette nouvelle organisation améliore concrètement leur quotidien, force est de constater que c'est encore loin d'être le cas. Au contraire, les derniers mois ont vu une dégradation des services publics dans nos territoires, causée par un désengagement des grandes collectivités normandes. Symbole par excellence de cette Normandie en droit qui peine à devenir une Normandie en fait : le franchissement de la

Plus de confiance passe par plus de transparence

0 commentaire Le par

La défiance de nos concitoyens à l'égard de leurs élus, qui sont pourtant leurs représentants, est aujourd'hui très forte. Pour restaurer la confiance il faut, c'est ma conviction, plus de transparence. Ce n'est certes pas suffisant; mais c'est nécessaire. La transparence n'est ni la démagogie, ni le voyeurisme. Elle est simplement une condition importante d'un fonctionnement sain de notre démocratie. C'est pourquoi j'ai décidé de rendre publiques : 1 - mes indemnités d'élu 2 - la décision favorable de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, qui a approuvé il y a quelques semaines les comptes de la campagne électorale que j'ai menée en 2015 pour les élections régionales. Indemnités d'élu

Face au risque d’abandon de la LNPN, les élus socialistes et PRG s’engagent

0 commentaire Le par

Alors qu'il constitue la seule réponse réelle aux attentes des Normands en matière de train, le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie ne semble plus porté politiquement par la nouvelle majorité régionale. L'annonce de la régionalisation des lignes Intercites, pour un coût exorbitant de 35M€/an, lui a porté un coup très dur : c'était un projet national (certains parlaient même de LGV), ce sont maintenant des lignes locales ! Quant à l'Ile de France, elle snobe ouvertement la Normandie. Face à cette situation inquiétante, les élus socialistes et radicaux normands se mobilisent. Il y a urgence. Une réunion décisive se tient mercredi

Hervé Morin et la droite normande ont-ils orchestré un recours “bidon” pour continuer de cumuler leurs mandats ?

0 commentaire Le par

Cent jours après son élection, les promesses du candidat Morin en matière de non-cumul sont envolées : il est toujours député, maire, Président de communauté de communes et bien sûr Président de Région. Alors que la loi proscrit un tel cumul, comment de tels abus sont-ils possibles ? Grâce aux recours déposés auprès du Conseil d'Etat suite aux élections régionales, qui -c'est la loi- permettent aux élus régionaux de conserver tous les mandats tant que les recours n'ont pas été jugés. La presse nationale et régionale s'était déjà fait l’écho d’un recours, plus que surprenant, déposé au Conseil d’Etat par une

Les derniers contenus multimédias