Engageons-nous !

0 commentaire Le par

Trump.

On peut se lamenter. Pleurer. Être stupéfait, consterné, en colère. Je le suis, comme beaucoup d’entre nous. Cela ne suffit pas.

La victoire de Trump est la défaite de tous les progressistes. La comprendre pleinement, réellement, demande du temps, de la réflexion collective, lucide et sans complaisance, à la mesure du choc. Pour l’heure je ne tirerai donc pas de conclusions hâtives; seulement deux enseignements qui me semblent fondamentaux:

Le premier est une évidence: nous, humanistes, ‘peuple de gauche’ mais pas seulement, devons nous remettre en question. Nous ne sommes pas suffisamment à l’écoute des peuples qui souffrent, en France, en Europe et dans le monde. Nous ne défendons pas suffisamment nos valeurs de solidarité, de laïcité, face aux haines et aux conservatismes qui prolifèrent. Le camp du progrès a des progrès a faire.

Le deuxième est un appel: ne baissons pas les bras! Engageons-nous! Oui, Trump a gagné et c’est un désastre. Mais après le Brexit, l’Autriche, l’extrême-droite qui monte en France et en Europe, est-ce une surprise ? A quoi sert de se lamenter, bras ballants sans agir ? La différence entre l’indignation et la résignation, c’est l’action. Engageons-nous! Militons! Dans les partis politiques (oui, les partis politiques!), dans le monde associatif, le bénévolat, pour l’Education, la Culture, contre toutes les intolérances. Nos valeurs sont périssables. Ces mots sont des combats. Il n’y a pas d’âge pour être acteur de progrès.

Il y a le choc. Et il y a l’après. Le combat pour un monde plus juste n’est jamais fini. L’espoir est toujours devant. Engageons-nous et agissons ensemble.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par
Trump. On peut se lamenter. Pleurer. Être stupéfait, consterné, en colère. Je le suis, comme beaucoup d'entre nous. Cela ne suffit pas. La victoire de Trump est la défaite de tous les
Le par

Les derniers contenus multimédias