Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray – L’ignominie a une nouvelle fois frappé la France

0 commentaire Le par

107517745Sidération. L’ignominie a une nouvelle fois frappé la France, cette fois au cœur de la Normandie. C’est un prêtre, octogénaire, dans une église, qu’on a lâchement assassiné. C’est un fidèle qui est grièvement blessé. J’adresse mes pensées les plus chaleureuses aux familles des victimes et à leurs proches, aux habitants et élus de St-Etienne-du-Rouvray, ainsi qu’aux autorités civiles et religieuses mobilisées.

Ce midi à Saint-Etienne-du-Rouvray, avec le Président de la République, le Ministre de l’Intérieur et des élus de toutes les tendances républicaines, nous avons remercié la Brigade de Recherche et d’Intervention de Rouen, dont l’action rapide a permis de libérer plusieurs otages sains et saufs, ainsi que le SAMU et les sapeurs-pompiers pour leur dévouement et leur efficacité.

C’est la cohésion même de notre nation qui est mise à l’épreuve. Le pire serait de répondre à la haine par la haine. Fragmenter notre société, nous opposer pour mieux nous détruire, voilà ce que visent les terroristes. Nous n’y céderons jamais.

Dans son communiqué, l’Union des musulmans de Rouen parle de ses « amis et frères de la communauté catholique« . Ce sont des mots justes. Soyons aussi impitoyables dans notre riposte à l’ennemi, que fermes dans le respect du droit et solidaires dans la défense de notre unité nationale.

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Sur le même thème, lire aussi :

Trump. On peut se lamenter. Pleurer. Être stupéfait, consterné, en colère. Je le suis, comme beaucoup d'entre nous. Cela ne suffit pas. La victoire de Trump est la défaite de tous les
Le par
Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par

Les derniers contenus multimédias