Face au risque d’abandon de la LNPN, les élus socialistes et PRG s’engagent

0 commentaire Le par

Capture16-630x0Alors qu’il constitue la seule réponse réelle aux attentes des Normands en matière de train, le projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie ne semble plus porté politiquement par la nouvelle majorité régionale. L’annonce de la régionalisation des lignes Intercites, pour un coût exorbitant de 35M€/an, lui a porté un coup très dur : c’était un projet national (certains parlaient même de LGV), ce sont maintenant des lignes locales ! Quant à l’Ile de France, elle snobe ouvertement la Normandie.

Face à cette situation inquiétante, les élus socialistes et radicaux normands se mobilisent. Il y a urgence. Une réunion décisive se tient mercredi 4 mai. L’avenir du projet de nouvelle Gare reliant la Normandie à La Défense, pour laquelle les élus locaux normands et la société civile (le monde économique, les CESER notamment) se battent depuis plusieurs années maintenant, s’y joue.

Par le courrier ci-dessous, les élus socialistes et radicaux normands demandent au Président de Région Hervé Morin d’agir, enfin, pour que les intérêts des Normands soient défendus et la LNPN préservée.

lettre_au_president_de_region_-avenir_de_la_lnpn_02-05-2016_0-page0

Lettre au Président de région -Avenir de la LNPN 02-05-20162

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

En quelques mois, la situation du train normand s'est considérablement dégradée. Pour beaucoup d'usagers, prendre le train est devenu un vrai calvaire. De multiples ‘petites’ lignes
Le par
Les associations sportives normandes sont aujourd'hui en difficulté. Plusieurs collectivités font en effet le choix de diminuer leurs subventions;
Le par

Les derniers contenus multimédias