Thomas et Thomas: un Molière pour l’un, une étoile pour l’autre!

0 commentaire Le par

photoLors de la Cérémonie des Molières diffusée mardi soir sur France 2, le jeune metteur en scène Normand Thomas Jolly a été récompensé pour sa mise en scène de la pièce « Henry VI ». Montée avec la compagnie la Piccola Familia, cette œuvre monumentale écrite par Shakespeare retrace en 18 heures de spectacle, 15 actes et 10 000 vers le règne d’un enfant devenu roi d’Angleterre à l’âge de 9 mois ! La pièce nécessite 21 comédiens et 150 personnages pour raconter l’histoire d’Henry VI jusqu’à ces 50 ans.

Cette prouesse théâtrale n’aurait pu voir le jour sans le talent et le travail de Thomas (et de son équipe bien sûr!) qui était, déjà, la révélation du festival d’Avignon 2014 en faisant le pari de présenter cette œuvre dans son intégralité.

Lancé il y a 4 ans, cet audacieux projet a bénéficié dès le départ du soutien de la Région qui a subventionné la compagnie à hauteur de 211 000 €. Nous militons à leurs côtés pour un théâtre public, populaire et engagé, de haute qualité et accessible à tous. Je suis intimement convaincu que la Normandie a besoin de plus de Culture. Malheureusement plusieurs collectivités normandes, depuis un an, diminuent -parfois de façon brutale- leur soutien au monde de l’Art, aux associations, aux festivals… Pour ma part, j’ai fait le choix d’augmenter le budget consacré à la Culture de notre Région de +16 % en 2015.

Ce Molière est une grande fierté pour toute la Normandie (toute la Normandie car Thomas a aussi été largement soutenu à Cherbourg, comme à Rouen). J’ose le parallèle avec un autre jeune Normand du même prénom : Thomas Pesquet, né à Rouen, lycéen à Dieppe, notre astronaute qui partira en 2016 vers la Station spatiale internationale… pour y décrocher une étoile! Thomas et Thomas incarnent, chacun à leur façon, cette jeunesse Normande pleine de vitalité, d’envies, d’énergies, d’avenir, cette Normandie qui a tant d’atouts, cette Normandie que l’on aime. Ils sont nos meilleurs ambassadeurs. Thomas et Thomas, la Région est fière et heureuse de vous accompagner.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias