Capitale de la Normandie: info ou intox?

2 commentaires Le par

Intox! Je lis dans la presse ce matin beaucoup d’affirmations erronées à propos de la détermination de la capitale de notre future région. Une carte non-officielle, dont personne ne sait d’où elle sort, est prétexte depuis hier à toutes les affabulations. Certains tentent d’exploiter le sujet à des fins politiciennes. Faute d’avoir quelque chose à dire sur l’essentiel, c’est à dire sur le projet pour la Normandie, ils s’acharnent sur l’enjeu de la capitale en ajoutant de la confusion à la confusion et de la division à la division, en continuant d’attiser les vieilles querelles (Rouen contre Caen, Haute contre Basse…) qui ont fait tant de mal à notre région depuis si longtemps. Au moment où, avec Laurent Beauvais, nous rassemblons la Normandie, confusion et division ne me paraissent pas les meilleures conseillères.
Sur le fond, ma position concernant la capitale est bien connue et n’a jamais changé: il faut une organisation efficace et équilibrée de la Normandie. Je rappelle simplement que la carte publiée hier par une certaine presse n’a aucune valeur et que rien n’est décidé à ce jour. Le chef-lieu de la Normandie sera déterminé au plus tôt en juillet, pas avant. Tout simplement parce qu’il y a une procédure, précisément définie par la loi, que le Ministère de l’intérieur a opportunément rappelée hier dans un communiqué de presse:

« Le 22 avril le gouvernement présentera les principes et le calendrier de la réforme de l’État en régions (…). Les fonctions des préfets préfigurateurs des régions seront déterminées (…). Ils seront chargés de préfigurer et coordonner la réforme, de conduire le dialogue avec les élus et les organisations syndicales, pour arrêter le projet territorial à la base de la réforme.

Durant l’été, c’est-à-dire après cette concertation, le gouvernement pourra arrêter par décret la liste des chefs-lieux provisoires, nécessaires à l’organisation des élections. Les chefs-lieux définitifs seront arrêtés en juillet 2016, après renouvellement des conseils régionaux en 2015. »

http://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Reforme-de-l-Etat-en-regions
Vous pouvez également retrouver ma réaction en vidéo sur France 3:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2015/04/13/rouen-capitale-politique-et-caen-capitale-administrative-rumeurs-ou-miroir-aux-alouettes-703869.html

 

Afficher les 2 commentaires

  • Info ou intox là n'est finalement pas l'essentiel. L'essentiel c'est que ces informations puissent faire progresser dans des esprits formatés par deux siècles de centralisme jacobin et disposés à ne voir partout que des "Petits Paris de Province" (quitte à se laisser embarquer dans de vains clochermerles initiés par ceux qui n'acceptent toujours pas l'unité normande) une autre façon plus intelligente, innovante et durable de penser l'aménagement du territoire que la sempiternelle concentration de tout en un lieu unique. La Normandie est un cas particulier parce que cela peut être le cas d'école, le laboratoire d'un fédéralisme coopératif solidaire et démocratique: réussir une capitale régionale en réseau ce sera réussir la Normandie. Aussi la solution de la capitale partagée et équilibrée Caen chef-lieu préfecture / Rouen métropole conseil régional, déjà annoncée d'ailleurs par Laurent Fabius en septembre dernier, me semble la meilleure solution pour tenir compte, tout simplement, du mode d'emploi que nous impose la géographie urbaine propre à la Normandie et qui fait la profonde originalité du cas normand. Il faut donc oser cette innovation, en faire la pédagogie, qui seule, permettra de rassurer les Normands parfois manipulés par des organes de presse qui ne font pas honnêtement leur travail d'information objective sur la Normandie. Vous trouverez donc à vos côtés tous les vrais défenseurs de l'unité normande dans ce combat d'idées qu'il faut mener pour la Normandie et un vrai projet normand. Cordialement,
    par CLERIS Philippe le 15/04/2015

  • […] Mayer-Rossignol, président de la Région Haute-Normandie, sur son blog, dénonce l’exploitation du sujet à des fins politiciennes […]
    par Caen. Sondages et intox. Caen-Rouen, la bataille de Normandie est lancée « Article « Normandie-actu le 15/04/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Trump. On peut se lamenter. Pleurer. Être stupéfait, consterné, en colère. Je le suis, comme beaucoup d'entre nous. Cela ne suffit pas. La victoire de Trump est la défaite de tous les
Le par
Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par

Les derniers contenus multimédias