Stop au clochemerle! À propos du projet sur les Vikings

0 commentaire Le par

Depuis quelques jours, certains journaux relaient complaisamment la rumeur d’une prétendue « mainmise » de la Haute-Normandie à travers le projet de musée des Vikings que je porte. J’ai même lu un article intitulé « La guerre des Normandie ». Fichtre, le mot est fort! N’est-ce pas un peu ‘too much’, comme diraient nos voisins britanniques? Pourrait-on, « une heure, une heure seulement » comme le chantait le grand Jacques, arrêter d’entretenir ce clochemerle qui fait tant de mal à la Normandie?

Avec Laurent Beauvais, nous avons souhaité mettre les choses au point. Oui, la Région Haute-Normandie vient de lancer un appel d’offres sur une « étude d’opportunité sur la réalisation d’un équipement culturel et touristique sur la thématique viking ». Mais, contrairement à ce qui est affirmé par certains, cette démarche se fait en pleine concertation avec la Région Basse-Normandie. Le cahier des charges de cette étude, que chacun peut consulter, précise bien que l’étude sera pilotée par un comité composé à parité d’élus haut- et bas-normands. Il prévoit également la création d’un comité scientifique associant des spécialistes de la culture nordique haut et bas-normands. Par ailleurs, cette étude devra aider au choix de la meilleure implantation de ce musée sur notre territoire.

L’intérêt d’un tel projet est évident. Il devra en particulier renforcer les actions soutenues depuis des années par la Région Basse-Normandie dans le cadre de sa politique de coopération culturelle avec les Pays nordiques, et qui devront être poursuivies : coopération avec le Hordaland (Norvège), festival des Boréales… Il devra également compléter les nombreux projets mis actuellement en œuvre par les acteurs bas-normands : le département d’études nordiques de l’université de Caen Basse-Normandie, l’OFNEC (Office franco-norvégien d’échanges et de coopération), les actions de promotion de la littérature nordique, etc. Il devrait enfin permettre de valoriser d’autres sites touristiques (haut et bas-)normands, qui sont directement ou indirectement liés à l’histoire ancienne de notre belle région.

La réunification de la Basse et de la Haute-Normandie doit être l’occasion de faire résonner pleinement l’avenir de la grande Normandie avec son histoire et son identité culturelle. Nous pensons avec Laurent Beauvais qu’un projet de musée des vikings porté par tous les normands peut y contribuer. Alors de grâce, sortons du clochemerle!

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par
Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des
Le par

Les derniers contenus multimédias