Trains Paris-Rouen-Le Havre : la Région investit pour la maintenance

0 commentaire Le par

imageJe me suis rendu jeudi au Technicentre SNCF de Sotteville-lès-Rouen avec Jean-Philippe Dupont, Directeur régional SNCF Mobilités  Paris Saint-Lazare / Haute et Basse-Normandie, Luce Pane, Députée-Maire de Sotteville-lès-Rouen, et Alexis Ragache, adjoint au Maire. J’ai souhaité faire le point sur les travaux du Technicentre, financés par la Région à hauteur d’environ 2,7 millions d’euros, qui visent à améliorer la maintenance et fluidifier les liaisons avec la capitale.

Rappelons d’abord que les lignes Le Havre-Rouen-Paris, mais aussi Cherbourg-Caen-Paris et Granville-Paris, ne dépendent pas de la Région mais de la SNCF et de l’Etat. Aujourd’hui, nous le savons, le service n’est pas au niveau. Trop de retards, trop de rames courtes, trop de toilettes inutilisables. J’ai moi-même interpellé le Premier Ministre (à Honfleur le 13 février dernier) et le Président de la SNCF sur ces dysfonctionnements importants qui affectent le quotidien de dizaines de milliers d’usagers. Parmi d’autres, la vidange des toilettes était notamment devenue un problème faute de moyens suffisants.

Parce que nous ne pouvons attendre et bien que cela ne relève aucunement des compétences de la Région, j’ai décidé d’investir pour améliorer le service rendu :

  • Exclusivement financés par la Région, 8 postes supplémentaires de vidange ont été implantés sur le lieu de stationnement de Sotteville afin de renforcer la capacité de vidange des trains à double étage pour un montant de 392 644 € . Auparavant, un train arrivant au Havre dont les toilettes étaient pleines devait repartir vers le centre de Clichy pour être vidangé!
  • Pour accueillir les nouvelles rames Regiolis qui seront livrées d’ici la fin de l’année 2015, des travaux importants pour adapter l’outil de maintenance à l’évolution du matériel roulant sont programmés au second trimestre 2015. Pour cette opération, la Région a financé les travaux d’un montant total de 2 375 874 €.

Enfin j’ai demandé au Président de la SNCF, Guillaume Pepy, d’accélérer les efforts sur les lignes normandes vers Paris. Il viendra s’en expliquer, en Normandie, au début du mois d’avril. En attendant, alors que cela ne relève pas des compétences de la Région, nous agissons et nous investissons. C’est un choix que j’assume, dicté par l’intérêt des usagers normands.

Pour visualiser le reportage de France 3 Haute-Normandie à ce sujet: http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/2015/03/05/sncf-des-investissement-regionaux-pour-ameliorer-le-confort-dans-les-trains-entre-paris-rouen-et-le-havre-668781.html

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"La Normandie est terre de mesure et d'ouverture, elle n'a rien d'identitaire" Mon intervention en séance plénière
Le par
"Rassembler toutes les forces Normandes" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 16 octobre 2017 Monsieur le
Le par

Les derniers contenus multimédias