Vallée de la Seine : notre travail porte ses fruits

0 commentaire Le par

Depuis plus d’un an nous nous battions, avec de nombreux élus locaux et représentants de la société civile, pour que la Vallée de la Seine, territoire stratégique d’intérêt national, bénéficie d’investissements et d’engagements nationaux.

Cette bataille de l’investissement, nous sommes en train de la gagner.

Le 8 novembre 2013, de nombreux acteurs Normands et Franciliens signaient un courrier au Premier ministre lui demandant de s’engager avec nous sur un Contrat de Plan Interrégional (CPIER), significatif en termes de moyens et venant en supplément -et non en substitution- des Contrats de Plan Régionaux. Aujourd’hui, ce CPIER devient réalité. La mise en place d’un Contrat de Plan Interrégional Etat-Régions -le tout premier en France à ce niveau d’engagements- récompense le travail collectif que nous avons porté. Plus de 310 millions d’Euros d’engagements supplémentaires de l’Etat y sont inscrits pour la période 2015-2020. C’est considérable.

La Ligne Nouvelle Paris Normandie, projet emblématique de la Vallée de la Seine et très attendu par nos concitoyens, mais aussi Serqueux-Gisors, les grandes opérations d’aménagement portuaire au Havre, à Rouen mais aussi à Cherbourg, le terminal fluvial d’Alizay, le soutien à la Recherche normande (notamment à Caen), la gestion des berges de Seine, le développement touristique et culturel, en constituent l’ossature principale.

Notre mobilisation a payé. On passe des rapports, des paroles, aux actes, aux engagements financiers. Nos territoires peuvent se féliciter d’avoir été entendus. C’est une victoire pour la Vallée de la Seine, c’est de bon augure pour la future Normandie qui a besoin, plus que tout, d’investissements.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par
Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des
Le par

Les derniers contenus multimédias