« Une ruche dans mon lycée » : grâce à la Région, les établissements haut-normands font ‘le buzz’ !

0 commentaire Le par

Parce que le développement durable passe aussi par l’éducation à l’environnement, j’ai souhaité qu’une idée simple et fédératrice soit mise en oeuvre dans les lycées haut-normands qui le souhaitent : y installer des ruches, pour que chaque établissement puisse récolter son propre miel.

La Région vient donc de lancer un appel à projets qui concerne les lycées, les Centres de formations des apprentis et les établissement d’enseignement adaptés. Ceux-ci ont jusqu’au 10 juin pour déposer leur candidature et jusqu’au 15 octobre pour envoyer un dossier complet. Pour chaque dossier retenu, la Région soutiendra l’équipement et l’installation des ruches à hauteur de 750€. Nous avons déjà eu de nombreuses marques d’intérêt.

Grâce à leur rôle pollinisateur, les abeilles sont un élément décisif de la biodiversité. L’installation de ruches peut constituer un bel outil pédagogique pour les jeunes haut-normands : étude du cycle de vie des insectes, utilisation du miel par les élèves en formation aux métiers de bouche, développement de junior-entreprises pour les CAP vente… les possibilités sont multiples ! Bien sûr, ces installations devront respecter la règlementation en vigueur, notamment en matière de sécurité.

Pour changer les regards sur le développement durable, il n’y a pas de petites initiatives: celle-ci est certes modeste, mais utile, je le crois, à la Haute-Normandie.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias