Vigilance autour du projet Alpine à Dieppe

0 commentaire Le par

Lors d’un comité d’entreprise extraordinaire qui s’est tenu ce matin, Renault a annoncé la fin de sa coopération avec l’entreprise anglaise Caterham autour de la nouvelle Alpine, modèle phare du constructeur produit à Dieppe. Lancé en 2012, concrétisé en juin 2013, soutenu par la Région Haute-Normandie, par l’Agglo Dieppe-Maritime et par Arnaud Montebourg, Minsitre du Redressement Productif, ce projet avait permis de garantir l’avenir du site Dieppois et de renforcer le rôle de la Haute-Normandie en matière de recherche et de développement dans le secteur automobile.

Depuis 1969, l’usine de Dieppe, site historique de la marque, a produit plus de 400 000 véhicules et l’excellence des savoir-faire de ses salariés est connue et reconnue. Cette annonce ne doit pas impacter la fabrication du nouveau modèle Alpine. Aux côtés de Sandrine Hurel, Députée de la 6ème circonscription de Seine-Maritime, et de Patrick Boulier, Président de la Communauté d’Agglomération Dieppe-Maritime, je reste extrêmement vigilant pour que ce projet, stratégique pour le territoire de Dieppe et pour la Haute-Normandie, soit préservé. Notre collectivité est le premier partenaire public du projet et elle a mobilisé ses aides économiques pour son développement. L’usine Alpine fait travailler plus de 350 personnes et engendre de nombreux emplois indirects qu’il faut conserver. Nous demandons que Renault s’engage pour le maintien du projet Alpine à Dieppe.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Assemblée Plénière de la Région Normandie 15 décembre 2016 Monsieur le Président, Je voudrais commencer en saluant Monsieur le Maire et Président de l'agglomération havraise Édouard PHILIPPE, soulignant
Le par
Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, chers collègues, Je vous ai écouté, Monsieur le Président, avec attention. J’ai noté, comme lors des dernières séances plénières,
Le par

Les derniers contenus multimédias