Ligne Rouen-Dieppe : la Région obtient le maintien du service

0 commentaire Le par

25112013_ter_dieppeAnnoncé il y a quelques semaines seulement par la SNCF, la décision de supprimer cinq liaisons Intercités entre Rouen et Dieppe à compter du mois de décembre 2013 avait suscité, à juste titre, interrogations et inquiétudes. Cette décision avait été prise sans concertation avec la Région. De nombreux usagers de cette ligne importante ont, légitimement, saisi les élus. Dès mon élection j’ai donc convoqué, aux côtés de Sandrine Hurel, Députée de la 6ème circonscription de Seine-Maritime, le Directeur Régional de la SNCF Roland Bonnepart pour qu’une concertation ait lieu et qu’une solution puisse être apportée.

Ce travail d’urgence porte aujourd’hui ces fruits. Après plusieurs réunions, nous sommes parvenus avec la SNCF  à trouver une réponse aux besoins des usagers dès le mois de décembre prochain. Pendant un an quatre trains TER supplémentaires seront mis à disposition par la Région et assureront la liaison entre Rouen et Dieppe le week-end, dans des conditions quasi-identiques pour les passagers. Le coût de cette opération sera supporté par la SNCF, la Région prenant en charge la maintenance des trains.

Il s’agit d’une négociation en urgence, que j’ai menée à titre exceptionnel car il fallait trouver une solution rapidement. Parallèlement, la Députée Sandrine Hurel a pris l’initiative d’adresser au Ministre des Transports, Monsieur Frédéric Cuvillier, un courrier que nous avons co-signé avec les parlementaires socialistes de Seine-Maritime Dominique Chauvel, Estelle Grelier, Luce Pane, Catherine Troallic, Pierre Léautey, Guillaume Bachelay, Christophe Bouillon, afin qu’un travail soit engagé dès maintenant et de manière concertée sur l’avenir à long terme de la liaison Rouen-Dieppe, liaison d’intérêt régional.

Je tiens à saluer le travail mené avec Sandrine Hurel, mon collègue Vice-président de la Région chargé des transports Noël Levillain et les élus locaux, pour sauvegarder un service qui, sans l’action de la Région, aurait disparu. Dans l’intérêt de milliers d’usagers, la Région est au rendez-vous.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Rassembler toutes les forces Normandes" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 16 octobre 2017 Monsieur le
Le par
"Trois propositions pour faire avancer la Normandie" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 26 juin 2017
Le par

Les derniers contenus multimédias