Nous disons à la droite: « Mettez de l’huile dans les rouages plutôt que sur le feu »

1 commentaire Le par

L’opposition systématique et stérile n’a jamais été ma tasse de thé. Face au chômage, face aux difficultés économiques et sociales, dans la crise qui n’est rien moins qu’un changement de monde, il est impératif de sortir des postures et de rassembler nos forces. C’est l’honneur du décideur politique, quelles que soient ses opinions républicaines, de savoir dire ‘oui’ lorsque cela est utile au territoire qu’il représente et défend.

Malheureusement, la droite haut-normande a fait ces dernières semaines la démonstration de son refus d’adopter cette démarche d’intérêt général. Que s’est-il passé, concrètement ?

Lors de la séance plénière du Conseil Régional du 24 juin dernier, les élus de la droite ont choisi de voter systématiquement contre une série de projets pourtant décisifs pour le développement de notre région:

* contre le soutien régional de 9 millions d’Euros au Grand Port Maritime du Havre pour l’accueil des futures activités industrielles liées à l’éolien en mer;

* contre la création d’un programme d’offre de formation spécialement axé sur les besoins de la filière éolienne et contre l’adaptation de l’offre existante;

* contre l’extension du Chèque Energies, dispositif utile pour faire baisser la facture énergétique des Haut-Normands et défendre ainsi leur pouvoir d’achat;

* contre le déploiement dans la région d’infrastructures de recharge pour les futurs véhicules hybrides et électriques (y compris ceux dont les moteurs sont produits à Renault Cléon!);

* contre la mobilisation d’aides pour accompagner la modernisation des infrastructures ferroviaires (notamment Serqueux-Gisors), la mise aux normes de bâtiments et de gares à Conches, Serqueux, Auffay, Evreux…;

contre un soutien de 800 000 € pour le futur Pôle Ingénieur et Logistique, au Havre.

Je regrette profondément cette attitude qui relève à la fois de la posture et de l’imposture.

Posture, car cette opposition est systématique, sans justification de fond, et contradictoire. La droite ne peut pas, d’un coté, répéter en boucle le « manque de souffle, d’ambition » de la Région, appeler à augmenter les investissements, et de l’autre voter contre ces mêmes investissements lorsqu’ils sont présentés par la gauche!

Imposture, car la droite régionale vote contre des projets régionaux qui sont pourtant portés… avec la droite locale! C’est par exemple le cas des aménagements portuaires au Havre pour accueillir les usines d’éoliennes ‘offshore’: l’agglomération havraise dirigée par la droite vote un soutien financier, nous votons également, avec Alain Le Vern, un soutien financier régional important, et la droite régionale… vote contre. Comprenne qui pourra.

Cette posture/imposture se retrouve malheureusement au niveau national. Certains parlementaires UMP -je les appelle les ‘Javel Lacroix de l’exemplarité’– ont fait de la transparence leur cheval de bataille. A grand coups de tribunes et de pétitions définitives, ils affirment qu’on va voir ce que l’on va voir et que dès demain, ce sera différent. Fort bien. Mais lorsqu’il s’agit de voter le projet de loi du Gouvernement sur la transparence de la vie publique, certainement perfectible mais dont on peut difficilement nier qu’il aille dans le bon sens, ces mêmes parlementaires… votent contre. Comprenne qui pourra.

Dernier exemple. Peut-être le plus grave. La Commission présidée par Philippe Duron a rendu son rapport sur les investissements ferroviaires et routiers à réaliser dans le pays. Notre région est plutôt en bonne position, comme je l’ai écrit ici. Mais rien n’est encore joué. Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé qu’il rendrait publics ses arbitrages mardi 9 juillet prochain. D’ici là, chacun comprend qu’il est primordial de rester rassemblés et de nous mobiliser, élus républicains de tous bords et acteurs de la société civile, pour défendre les projets et les investissements qui sont utiles aux Haut-Normands. C’est ce qu’ont compris, par exemple, les élus de droite de l’agglomération havraise, qui ont signé notre communiqué de presse commun.

Que fait la droite régionale ? Elle préfère s’isoler et jouer contre la Haute-Normandie, en décrétant que « le compte n’y est pas » et en refusant d’agir, avec tous les autres acteurs locaux pourtant rassemblés, pour emporter la partie. Alors qu’elle compte dans ses rangs deux parlementaires et un ancien ministre, qu’elle pourrait mettre ses contacts, ses réseaux et son poids politique au service de notre Région dans ce moment de vérité, elle choisit de faire défaut. Comprenne qui pourra.

La droite pratique une opposition stérile: riche en postures, vide de propositions. C’est pourquoi nous disons à ses élus: mettez de l’huile dans les rouages plutôt que sur le feu. Ce serait plus utile à la Haute-Normandie.

NB: sur le même sujet, lisez le communiqué du Groupe Socialiste et Divers Gauche de la Haute-Normandie.

Afficher le commentaire

  • Bonjour Nicolas En effet tu as raison ,ils font tout pour que la haute normandie ne réussisse en rien et pourtant tout ce que vous présentez avec Alain est fiable et va dans le bon sens il est bien de ta part de nous en faire part car c'est à cause d'eux que nous n'avançons pas et il faut que les Hauts-Normands comprennent vraiment ce qui se passe car ils font barrière contre l'emplois à venir de sorte qu'ils puissent dire que vous ne faites rien puisque peut de gens malheureusement lisent les commentaires à ce que j'entend autour de moi ils en ont marre de tout mais si chacun voulait vraiment comprendre l'archarnement que vous mettez pour sauver notre région si chacun pouvait arrêter de se lamenter et marcher dans votre direction nous irions avec vous qui faîtes pour le mieux vraiment plus loin en tout cas bon courage je sais que le combat sera dur mais des têtes brulées il y en aura toujours Amitiés socialiste jocelyne
    par velfre le 04/07/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Rassembler toutes les forces Normandes" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 16 octobre 2017 Monsieur le
Le par
"Trois propositions pour faire avancer la Normandie" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 26 juin 2017
Le par

Les derniers contenus multimédias