Emplois d’avenir: la Région s’engage

2 commentaires Le par

J’ai participé hier, avec le Président de Région Alain Le Vern et le Préfet Pierre-Henry Maccioni, à la signature des 12 premiers Emplois d’avenir de la collectivité régionale. L’occasion pour des jeunes sans diplômes d’accéder au marché de l’emploi et de bénéficier d’une formation.

Un Haut-Normand sur cinq a entre 15 et 29 ans! C’est pourquoi nous avons fait de l’accueil de ces publics une priorité, notamment à travers la mise en place en 2011 d’un dispositif de formation adapté et individualisé, le Contrat d’Accès à la Qualification.

La Région a pris des engagements pour soutenir la politique que mène le Gouvernement pour l’emploi et la jeunesse.

1-D’abord, en recrutant

Nous avons décidé de recruter 50 Emplois d’avenir au sein des équipes techniques des lycées haut-normands. La collectivité s’engage dans ce cadre à proposer une formation qualifiante pour faciliter l’insertion dans le marché du travail des bénéficiaires à l’issue de leur contrat. Comme l’a dit Alain Le Vern hier, l’objectif est de permettre à ces jeunes d’obtenir une expérience professionnelle réussie pour acquérir les compétences qui poseront les bases d’une insertion durable et solide.

Les Emplois d’avenir sont recrutés en fonction des besoins identifiés par la Région, avec le soutien des établissements. La collectivité transmet ensuite aux Missions Locales, dont il faut saluer le travail remarquable, le soin de procéder à la recherche de candidats. Afin d’assurer le suivi du jeune à toutes les étapes du parcours professionnel, un référent unique est désigné au sein de la Mission Locale ou de Cap Emploi (s’il s’agit d’un jeune en situation de handicap).

En complément de l’accompagnement professionnel, la Région s’engage dans une démarche de formation du bénéficiaire, qualifiante et si possible diplômante :

– en amont, avec l’élaboration de projets professionnels ;

– pendant la durée du contrat : les Missions Locales et la Région mettent en place le suivi d’un parcours de formation individualisé en fonction du poste occupé, avec un tutorat et des rendez-vous à intervalles réguliers.

2-En accompagnant financièrement les autres recruteurs

En plus du financement par l’Etat des Emplois d’Avenir (75% du salaire dans les emplois non-marchands (collectivités, associations…), 35% dans le secteur marchand), nous avons décidé d’apporter un financement supplémentaire régional (150 Euros par mois pour le secteur non-marchand, 100 Euros par mois pour le secteur marchand).

Un exemple concret, pour un Emploi d’avenir dans une association ou une collectivité:

-rémunération brute mensuelle niveau SMIC: 1430 Euros/mois

-aide de l’Etat: 1072 Euros/mois (75%)

-aide supplémentaire de la Région: 150 Euros/mois

Reste à payer pour l’employeur: 208 Euros par mois, soit moins de 15% du salaire!

Pour en savoir plus sur le dispositif des Emplois d’avenir et l’aide régionale: cliquez ici.

Signature des Emplois d’avenir régionaux avec Alain Le Vern et le Préfet Pierre-Henry Maccioni

Les Emplois d’avenir signés hier (pour une prise de poste le 3 juin 2013) 

–       un plaquiste au Lycée Léopold Sédar Senghor (Evreux),

–       un cuisinier au lycée Modeste Leroy (Evreux),

–       un électricien au lycée Porte de Normandie (Verneuil-sur-Avre),

–       un électricien au lycée Clément Ader (Bernay),

–       un électricien au lycée Jacques Prévert (Pont-Audemer),

–       un plombier au lycée Fernand Léger (Grand-Couronne),

–       un électricien au lycée Camille Saint-Saëns (Rouen),

–       un cuisinier au lycée Jeanne d’Arc (Rouen),

–       un peintre au lycée de la Côte d’Albâtre (Saint-Valéry-en-Caux),

–       un électricien au lycée Michel Anguier (Eu),

–       un plombier au lycée Jean Prévost (Montivilliers),

–       un cuisinier au lycée François 1er (Le Havre).

 Les 38 prochains Emplois d’avenir recrutés par la Région seront signés en septembre.

Afficher les 2 commentaires

  • bonjour et bravo un bon début pour eux ça fait plaisir amicalement jocelyne
    par velfre le 31/05/2013

  • Une bonne chose pour nos jeunes. Il leur faut en effet une vision d'avenir et bénéficier d'un accompagnement pour leur futur emploi. Bravo à la Région pour son investissement pour nos jeunes qui représentent aussi notre propre avenir !
    par fortin Jean-Michel le 31/05/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias