2 millions d’Euros supplémentaires de la Région pour la recherche et la technologie

1 commentaire Le par

Lors de la Commission permanente du 13 mai dernier, j’ai voté avec mes amis socialistes et de la majorité de gauche plus de 2 millions d’euros de subvention à deux projets d’infrastructures de pointe pour la recherche et la technologie en Haute-Normandie. C’est cela aussi, notre région !

Le premier projet,  baptisé « NormandSerres », est porté par l’ESITPA, l’école d’ingénieurs en agriculture basée à Mont-Saint-Aignan, l’APCA, l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, et l’Université de Rouen. Il consiste en la construction d’un ensemble de serres végétales expérimentales, dont les travaux devraient se dérouler durant l’année 2014. C’est un nouvel équipement d’excellence pour la Haute-Normandie, qui faisait défaut jusqu’à présent. La subvention régionale, de près de 2 millions d’euros, a été votée à l’unanimitédes collègues de la majorité de gauche qui siègent en Commission permanente. Je veux les remercier et saluer leur esprit de consensus qui a permis de faire avancer ce projet, sur lequel je me suis beaucoup investi.

NormandSerres s’inscrit dans le cadre des Grands Réseaux de Recherche. Au nombre de 6, initiés par la Région -ils sont aujourd’hui suivi par mon collègue Dominique Gambier, conseiller régional délégué à la Recherche et aux politiques européennes-, ces réseaux concrétisent le rapprochement entre recherche, enseignement supérieur et acteurs économiques. Ils ont notamment pour but d’augmenter l’attractivité de la recherche Haut-Normande en favorisant les synergies, les collaborations, les partenariats d’excellence. Et ça marche!

Le second projet relève du programme « InnovENT-E », retenu dans le cadre de l’appel à projets national « Investissement d’avenir ». Porté par l’Institut National Supérieur des Sciences Appliquées (INSA) de Rouen, il a pour objectif de dynamiser le développement de l’innovation et les stratégies internationales des PME/PMI. Dans le cadre de ses travaux sur l’usinage à grande vitesse d’objets et de formes, l’INSA avait besoin de remplacer une machine devenue obsolète. Grace à une aide de 42 200€ de la Région, l’Etablissement va pouvoir faire l’acquisition d’une nouvelle machine qui permettra d’effectuer, entre autres, des travaux numériques sur les formes complexes. L’INSA contribuera aussi à la constitution d’un Centre commun d’usinage ouvert pour la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche, ainsi que pour les acteurs économiques régionaux.

Il faut dire et redire que l’enseignement supérieur et la recherche ne sont pas, au sens juridique du terme, des prérogatives régionales. Mais nous avons fait le choix avec Alain Le Vern, un choix politique, de miser massivement sur ces clés de notre futur. Parce que la Haute-Normandie est une région d’excellence.

Afficher le commentaire

  • bonjour très bon investissement car oui c'est notre futur et j'y crois aussi. bravo amicalement jocelyne section Notre Dame de Bondeville
    par velfre le 29/05/2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Assemblée Plénière de la Région Normandie 15 décembre 2016 Monsieur le Président, Je voudrais commencer en saluant Monsieur le Maire et Président de l'agglomération havraise Édouard PHILIPPE, soulignant
Le par
Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, chers collègues, Je vous ai écouté, Monsieur le Président, avec attention. J’ai noté, comme lors des dernières séances plénières,
Le par

Les derniers contenus multimédias