La Haute-Normandie récompensée pour sa politique en matière de transports

0 commentaire Le par

Quand on se regarde, on se désole; quand on se compare, on se console! Mercredi 27 mars, la Région Haute-Normandie s’est vue décerner le Grand Prix d’argent et le Prix thématique de l’innovation par la rédaction du magazine Ville, Rail & Transport, à l’occasion du 8ème Salon international de l’industrie ferroviaire (SIFER) à Lille. La politique de la Région, menée par Alain Le Vern, les socialistes et tous les élus de la majorité régionale (notamment Noël Levillain, Vice-président aux transports) en matière de développement des transports, est ainsi récompensée.

Le magazine Ville, Rail et Transports réalise depuis 2002 un classement de la qualité de l’exploitation ferroviaire et routière dans les régions françaises . Depuis 2010, il s’est associé avec l’Association des Régions de France (ARF) pour rebaptiser ce classement Grands Prix des Régions et distinguer ainsi les meilleures initiatives des autorités organisatrices en faveur du développement des transports régionaux.

Ce Prix prend en compte des données quantitatives telles que l’offre TER, les investissements, l’évolution de la fréquentation, le renouvellement du parc, mais aussi qualitatives comme le cadencement, la qualité de service, l’accessibilité et l’intermodalité, l’information aux voyageurs.

C’est la deuxième fois que la Région reçoit le Grand Prix d’argent. Elle l’avait déjà remporté en 2011. Il récompense la collectivité pour la globalité de sa politique de transport: aménager et rénover les gares pour renforcer l’attractivité du réseau ferroviaire, moderniser les gares et haltes, favoriser l’intermodalité des transports et améliorer l’information des voyageurs… Ce sont nos priorités.

Rénovation des gares et haltes ferroviaires, développement des pôles d’échanges

Le plan de modernisation des gares et haltes ferroviaires, adopté en mars 2012 par l’Assemblée régionale, est doté d’une enveloppe de 60 millions d’Euros d’ici 2015. Depuis, plus de 40 opérations de modernisations, de rénovation et d’amélioration de l’information voyageurs des gares et haltes ferroviaires sont à l’étude et deux opérations de mise en accessibilité de quais sont en cours, avec un financement de plus de 4 millions d’euros de la Région. En 2013-2014 : plus de 20 opérations complémentaires de modernisations et d’amélioration d’accueil des voyageurs seront lancées, dont 4 qui démarreront dès cette année, et bénéficieront d’un financement Région de plus de 6 millions d’euros ;

Renouvellement du matériel roulant : dans le cadre de sa politique de modernisation du matériel roulant et dans un souci d’apporter une offre adaptée et de qualité aux voyageurs, la Région a commandé 10 rames Régiolis affectées à la ligne Rouen-Dieppe pour un montant total de 73 millions d’euros. Elles seront livrées de façon échelonnée fin 2014 – début 2015 pour une mise en service commerciale en février 2015.

Depuis 2011, l’ensemble du matériel roulant Haut-Normand a été rénové ou modernisé (acquisitions d’automoteurs électriques à 2 niveaux TER2N de nouvelle génération, d’automoteurs AGC électriques et bi-modes,et rénovation d’automoteurs thermiques X 4900, X 4750) pour un montant global de 400 millions d’euros. L’âge moyen du parc du matériel roulant est de 6,7 ans.

Le déploiement d’équipements légers d’accueil comme la pose d’afficheurs, la création de places de stationnement réservés aux personnes à mobilité réduite, de bandes d’éveil vigilance sur les quais, ou l’installation d’abris vélos sécurisés avec accès possible via la carte Atoumod… sont autant de services rendus qui contribuent au confort et à la bonne information des usagers. Un programme a été lancé sur la période 2012-2015, associant les partenaires (RFF, SNCF, Gares & Connexions et les communes concernées) sur 18 gares et haltes structurantes du territoire Haut-Normand. La Région prend en charge au maximum 75% du coût des travaux estimés à plus de 4,39 millions d’euros ;

Prix de l’innovation: la Haute-Normandie primée

Ce prix récompense une innovation dans le domaine de la billettique, de la monétique, de systèmes d’information ou d’exploitation, voire des matériels roulants ou de leurs aménagements intérieurs. Notre Région a été primée pour son dispositif ‘Atoumod’.

Le principe d’Atoumod est simple : une carte multimodale pour voyager sans se soucier des frontières administratives et de la nature des réseaux empruntés (trains, bus, métro, tramway, …). Initié par la Région, ce projet majeur en termes de transport public, réunissant 15 AOT (autorités organisatrices de transports), est en cours de déploiement. La carte Atoumod est déjà en service sur le réseau régional (TER et Bus Région), sur les réseaux urbains des Communautés d’Agglomérations d’Evreux, Seine-Eure, Portes de l’Eure, Dieppe-Maritime, de la commune d’Yvetot, et également sur le réseau interurbain du Département de l’Eure et prochainement sur le réseau du Département de Seine-Maritime. Aujourd’hui, plus de 50 000 Hauts-Normands voyagent grâce à la carte sans contact Atoumod. Dès septembre 2013, une expérimentation sera lancée sur l’axe Rouen /Elbeuf permettant aux voyageurs d’emprunter successivement les réseaux TER et Astuce (CREA) avec ce support unique.

En 2014, la carte Atoumod devrait permettre de circuler sur tous les réseaux de transport de Haute-Normandie, CREA et CODAH compris. Tous les voyageurs Atoumod bénéficieront ainsi d’un même niveau de service sur tout le territoire régional. 

Certains objecteront qu’en matière de transports, beaucoup reste à faire. C’est vrai. Mais ces deux récompenses témoignent de l’effort que nous déployons pour offrir à tous les Haut-Normands un service public de transports d’excellence.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"La Normandie est terre de mesure et d'ouverture, elle n'a rien d'identitaire" Mon intervention en séance plénière
Le par
"Rassembler toutes les forces Normandes" Mon intervention en séance plénière régionale lundi 16 octobre 2017 Monsieur le
Le par

Les derniers contenus multimédias