Avec Seine Biopolis, la CREA et la Région innovent

0 commentaire Le par

C’est ce lundi 4 février que la version définitive de la pépinière d’entreprises Seine Biopolis2 a été inaugurée par Frédéric Sanchez, Président de la CREA, avec Alain Le Vern, Dominique Gambier, Benoit Anquetin et de nombreux élus locaux.

Avec d’autres, j’ai agi pour que la Région soutienne ce projet utile. Seine Biopolis 2 est la troisième pépinière d’entreprises du réseau Seine CREAtion – après Seine Créapolis et Seine Biopolis 1 – à voir le jour sur le territoire de la CREA. Trois autres vont prochainement ouvrir: Seine Innopolis au Petit-Quevilly (là aussi fortement soutenue par la Région) et l’hôtel d’entreprises du Clos-Allard à Caudebec-lès-Elbeuf pour septembre 2013, et Seine Ecopolis à Saint-Etienne-du-Rouvray début 2014.

Seine Biopolis est le premier bâtiment d’un vaste pôle technologique de31000 m2à côté du CHU de Rouen et de la faculté de médecine et de pharmacie, appelé Rouen Innovation Santé. Ced pôle sera dédié aux activités du secteur de la santé, du biomédical, des biotechnologies. Seine Biopolis 2 offre d’ores et déjà 1240 m2 de locaux, 12 bureaux, 3 laboratoires, 2 ateliers, 2 salles de réunion…, mais aussi un accompagnement personnalisé des entrepreneurs par l’équipe du réseau Seine CREAtion, en lien notamment avec l’agence régionale de l’innovation SEINARI.

Sur une capacité de 10 entreprises, 6 ont déjà fait le choix de s’y installer : Biosims Technologies, Plug Med Heart, Robocath, Sb Performance (conseil en gestion de ressources humaines), Coopérative Technologie Dentaire tout juste installée et, dès juillet 2013, Celenys (développement et vente de supports innovants permettant la culture de cellules en 3D).

Je connais personnellement la plupart des créateurs de ces ‘start-ups’. Je les ai rencontrés il y a déjà plusieurs années, je suis venu visiter leurs entreprises, comprendre leurs projets, et je les accompagne depuis dans le cadre de ma vice-présidence régionale. Je tiens à saluer leur esprit d’innovation, de recherche, cette curiosité inextinguible et ce goût du ‘faire’ , cette envie d’aller de l’avant, ici, en Haute-Normandie, dans des conditions pas toujours faciles, malgré le scepticisme de certains, la frilosité des banques qui refusent de prêter les fonds nécessaires, les incertitudes vis à vis des clients potentiels, les difficultés du  contexte économique actuel. Ces entrepreneurs là se battent pour la science, pour le progrès, pour l’emploi. Ils se battent pour notre Région dont ils figurent, dans leurs domaines d’excellence, parmi les meilleurs ambassadeurs. C’est une fierté de les soutenir.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias