Le changement c’est maintenant: les contrats de génération sont sur les rails

0 commentaire Le par

senior_et_junior_jupiterimagesLe Gouvernement a trois objectifs: l’emploi, l’emploi, l’emploi! Alors qu’un séminaire gouvernemental se tiendra jeudi sur le sujet, le projet de loi relatif aux contrats de génération est d’ores et déjà examiné depuis mardi par nos députés à l’Assemblée Nationale.

La mise en place de ces contrats de génération s’inscrit dans la bataille pour l’emploi voulue par le Président de la République et engagée par le Gouvernement, au même titre que les emplois d’avenir, le pacte de compétitivité ou les dispositions en faveur de la sécurisation de l’emploi issues de la négociation sociale. Après une montée en charge progressive la première année, les contrats de générations pourront représenter jusqu’à 100 000 nouveaux binômes par an, pour atteindre de l’ordre de 500 000 contrats d’ici 2017.

Le dispositif des contrats de génération vise un triple objectif : l’accès durable des jeunes à l’emploi, le maintien à l’emploi des seniors et la transmission des savoirs et de l’expérience entre générations. Dans ces trois domaines, la France est notoirement connue pour avoir accumulé, pendant dix ans de gestion par la droite, de très mauvais résultats.

Compétitivité et solidarité constituent la pierre angulaire de l’édifice mis en place par le Gouvernement. L’une des voies de la compétitivité économique passe par le renouvellement des compétences. Pour être efficace, cette transmission des compétences doit être organisée. Avec ce dispositif, le Gouvernement agit sur le dynamisme et le positionnement des jeunes sur les savoirs les plus récents. Il souhaite aussi que les entreprises puissent bénéficier de l’expérience des seniors, qui est une richesse inestimable pour de très nombreuses sociétés et pas seulement les grands groupes !

Vous trouverez plus d’informations sur le dispositif des contrats de génération en cliquant ici.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par
Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des
Le par

Les derniers contenus multimédias