Budget 2013 de la Région: sérieux, ambitieux, de gauche

0 commentaire Le par

Mercredi, le Président Alain Le Vern a présenté le projet de budget 2013 de la Région qui sera débattu et voté en séance plénière lundi prochain.

Le contexte est connu, l’héritage de la droite est atterrant: le chômage a explosé (+1 millions de demandeurs d’emplois entre 2007 et 2012), la désindustrialisation fait rage (plus de 700 000 emplois industriels perdus en dix ans), les finances et les services publics ont été laissés en ruines, les collectivités sont durablement fragilisées, l’investissement freiné, le crédit bancaire est toujours aussi difficile d’accès pour nos PME… La crise est là, en sortir prendra du temps.

Dans ce contexte, la Région s’engage, agit et avance. Le budget que nous, élus socialistes, portons, s’appuie sur trois idées simples:

  1. sérieux dans la gestion de l’argent public que les Haut-Normands nous ont confié;
  2. ambition, pour contribuer au redressement du pays et au développement de notre région;
  3. justice, pour que l’effort soit équitablement partagé et permette de soutenir ceux qui en ont le plus besoin.

Sérieux, d’abord. Parce que sans budget maîtrisé et responsable, il n’y a plus de politique possible. Le budget 2013 est stable par rapport à 2012 (-0,4%, 909 millions d’Euros au total). L’endettement est maîtrisé, à environ 130 Euros par habitant (216 Euros à l’époque où la droite gouvernait la Région!), ce qui place la Région Haute-Normandie sur le podium des Régions les moins endettées de France. Notre capacité de désendettement reste raisonnable. Les dépenses de fonctionnement sont maîtrisées (+0,29%, soit nettement moins que l’inflation). La pression fiscale n’augmente pas.

Ambition ensuite. La Région honore ses engagements antérieurs et maintient un niveau d’investissement élevé (près de 340 millions d’Euros), qui en fait le tout premier donneur d’ordre en Haute-Normandie, avec l’Etat. Ces 340 millions seront investis en faveur de la formation, de l’enseignement et de l’éducation (lycées, soutiens aux universités, aux laboratoires de recherche…), des grandes infrastructures (chenal de la Seine, rénovation de la ligne ferroviaire Serqueux-Gisors… sans oublier le pont Mathilde, l’achèvement des accès du pont Flaubert et la LNPN), des grands projets industriels (éolien offshore, écomobilité, appel à projets ‘énergies’), du soutien à l’innovation, à l’export des PME, au développement économique en liaison avec la future Banque Publique d’Investissement.

Justice enfin. Le dispositif d’exception ‘soutien PME emploi’ mis en place en mars 2012 sera poursuivi pour accompagner les entreprises en difficulté. Le crédit bancaire reste rare et cher pour les PME. C’est inacceptable. Plus de 16 millions d’Euros seront dédiés par la Région à la contractualisation avec les entreprises pour sécuriser, dans la durée et en échange de contreparties notamment sur l’emploi, le soutien financier dont elles pourront ainsi bénéficier. Les dispositifs de solidarité (276 Solidarité, emplois tremplins régionaux, emplois d’avenir nationaux), de soutien au sport (276 ça roule), à la culture (Normandie Impressionniste, Armada, restauration du Volcan au Havre, salle de musiques actuelles à Evreux, centre Marc Sangnier à Mont-Saint-Aignan…) seront poursuivis et développés.

La droite avait annoncé la fin des Régions en 2014. Heureusement, le 6 mai 2012 a changé la donne. De nouvelles réformes sont attendues -nouvel acte de décentralisation notamment. Elles devraient clarifier et renforcer le rôle des Régions. Ce sera utile et bienvenu.

Mais la crise ne supporte pas l’attentisme! Avec ce budget, la Région fait la démonstration qu’on peut être à la fois de gauche par ses convictions, ambitieux par son action, et sérieux par sa gestion du bien public. Ce sont les trois dimensions d’une même ambition. Celle, portée avec François Hollande et le Gouvernement, du redressement de notre pays dans la justice.

Pour ces raisons, je souhaite que tous nos amis partenaires de la majorité régionale -et peut-être même la droite si elle consent à sortir de ses guéguerres picrocholines pour se préoccuper un peu d’intérêt général?- votent ce budget lundi prochain.

NB: vous trouverez tous les détails sur le fonctionnement du budget de la Région ici.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Assemblée Plénière de la Région Normandie 15 décembre 2016 Monsieur le Président, Je voudrais commencer en saluant Monsieur le Maire et Président de l'agglomération havraise Édouard PHILIPPE, soulignant
Le par
Monsieur le Président, Monsieur le Président du CESER, Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, chers collègues, Je vous ai écouté, Monsieur le Président, avec attention. J’ai noté, comme lors des dernières séances plénières,
Le par

Les derniers contenus multimédias