Avec SynOrg, la recherche Haut-Normande à l’honneur

0 commentaire Le par

Vendredi dernier, Geneviève Fioraso, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, a inauguré en Haute-Normandie le Laboratoire d’Excellence (LABEX) SynOrg avec Alain Le Vern, Président de la Région et Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères. J’ai, modestement, contribué à la venue de Madame la Ministre pour cette inauguration importante pour notre Région.

La recherche moléculaire est un élément essentiel dans la conception des médicaments de l’avenir. L’objectif de SynOrg est justement de permettre le développement de nouvelles molécules. Il vise également à encourager la création de nouvelles entreprises (‘start-ups’) en Haute-Normandie et de partenariats avec les industriels. Tout cela est bon pour l’emploi dans notre région.

Le programme SynOrg est piloté par le laboratoire Haut-Normand COBRA et coordonné par le PRES Normandie Université. Il regroupe 4 laboratoires CNRS répartis dans 3 régions : 1 en Haute-Normandie (pilote), 1 en Basse-Normandie et 2 en Région Centre. Synorg s’appuie sur le réseau interrégional de recherche CRUNCH, soutenu par les Régions Haute et Basse-Normandie depuis de nombreuses années. Depuis 2007, 37 allocations ont été accordées par la Région en faveur de ces recherches, ainsi que 1,9 millions d’Euros de subventions pour le réseau de recherche CRUNCH .

Sur les 13 millions d’euros (sur 7 ans) du projet, 8 millions d’euros (61%) seront financés au titre des

Investissements d’avenir. Pour sa part, la Région Haute-Normandie proposera une enveloppe de 460 000€ au Budget Primitif 2013 en faveur du réseau de recherche CRUNCH. Dans ce cadre, une allocation post-doctorale a été attribuée en septembre dernier et une autre est prévue en 2013. Tout ceci en complément des dispositifs régionaux de soutien aux collaborations de R&D (InnovRégion) et aux colloques.

Je tiens à féliciter le coordonnateur de SynOrg Xavier PANNECOUCKE, avec toutes les équipes du projet, sans lesquelles rien de tout cela n’aurait été possible. Pendant dix ans, la droite s’est acharnée à paupériser le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, en stigmatisant et en précarisant les personnels enseignants, chercheurs, techniciens, ainsi que les étudiants. Des territoires entiers, dont la Haute-Normandie, ont été laissés à l’abandon par l’Etat-UMP. Depuis le 6 mai, avec François Hollande, les choses ont heureusement changé même si beaucoup reste à faire. La venue de Madame la Ministre Geneviève Fioraso en Haute-Normandie est le symbole de ce changement. SynOrg démontre l’engagement de la Région, aux cotés du Gouvernement, à soutenir la Recherche et l’Innovation partout en France. C’est la priorité nationale et l’une des conditions sine qua non du redressement du pays.

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias