La Région s’engage pour l’emploi: plus de 7 millions d’Euros supplémentaires pour aider 1000 jeunes Haut-Normands

0 commentaire Le par

A l’occasion de la Commission Permanente du 15 octobre dernier,  sous la présidence d’Alain Le Vern, les élus de la majorité régionale ont voté une enveloppe de 7,3 M€ pour le développement des contrats d’accès à la qualification (CAQ) et accompagner ainsi les jeunes dans leur parcours de formation.

28,8% des jeunes Haut-Normands âgés de 15 à 24 ans, non scolarisés, ne possèdent aucun diplôme. Pour faire face à cette situation, la majorité d’Alain Le Vern s’est engagée lors de l’élection régionale en 2010 à créer les Contrats d’Accès à la Qualification. 1000 CAQ ont été créés en 2012. 1000 de plus sont désormais inscrits pour 2013. La répartition se fait sur 5 secteurs géographiques, en fonction du nombre de jeunes inscrits sur chacune des Missions Locales.

Pour Alain Le Vern, « l’originalité du dispositif est de permettre aux jeunes les plus éloignés de l’emploi d’accéder à un premier niveau de qualification et d’être accompagnés tout au long de leur parcours de formation. »

Afin de favoriser la suite du parcours des premiers bénéficiaires des CAQ, nous avons également décidé, par un vote en assemblée plénière le 22 octobre, d’ouvrir 86 places de formations supplémentaires sur le Programme Régional de Formation Professionnelle.

Avec les Contrats d’Accès à la qualification mais aussi l’action dans tous les lycée et CFA haut-normands, le soutien à la Cité des Métiers de Haute-Normandie, le Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDF)la Région est engagée au quotidien pour l’emploi et la formation de tous les Haut-Normands.

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

"Le Président de Région doit écouter et rassembler tous les Normands; en Normandie, on peut se
Le par
Même s'il faut évidemment rester encore prudent, car le chemin jusqu'à l'activité pérenne et aux emplois durables est encore
Le par

Les derniers contenus multimédias