La Gauche après la crise

0 commentaire Le par

J’ai co-écrit ce livre de 256 pages, paru en janvier 2010 aux éditions Jean-Claude Gawsewitch, avec Guillaume Bachelay.

« Après trois défaites successives à l’élection présidentielle, le PS tangue. Déchirés, les socialistes ont perdu le sens du collectif. Qui sera le prochain candidat et, qui sait, le prochain président ? La rose aiguise les ambitions personnelles comme jamais. La gauche se perd en divisions et querelles d’ego. Lucides et sans complaisance, Guillaume Bachelay et Nicolas Mayer-Rossignol démontrent que, malgré l’épuisement de la socialdémocratie traditionnelle, le socialisme reste une idée vivante et le socle d’un nouveau modèle de développement. Ce texte tranche dans le vif les sujets qui fâchent et redessine les contours d’un socialisme offensif et neuf, qui tourne la page du néolibéralisme et dépasse les batailles internes. Jeune responsable politique pour l’un, jeune haut-fonctionnaire engagé pour l’autre, les auteurs incarnent cette nouvelle génération socialiste qui n’a renoncé ni à la révolte, ni à la victoire en 2012. Un livre étendard, sans langue de bois, pour une gauche de reconquête. »

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Suite aux inquiétudes concernant la fermeture de plusieurs établissements de formation sanitaire en Normandie, les élus régionaux et parlementaires (Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, Benoît ARRIVE, Guy BAILLIART, Laurent BEAUVAIS, Laurence DUMONT, Corinne
Le par
Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des
Le par

Les derniers contenus multimédias