À la une

  • Saint-Etienne-du-Rouvray: l'ignominie a une nouvelle fois frappé la France

    Lire la suite >>
  • H.Morin affirme que la Région appuie sur l’accélérateur ? Encore faudrait-il savoir où elle va

    Lire la suite >>
  • Le rassemblement de la Normandie passe par l’équilibre, pas par la revanche

    Lire la suite >>
  • Face au risque d'abandon de la LNPN, les élus socialistes et PRG s'engagent

    Lire la suite >>
  • Ce que nous demandons pour la Région, c’est du sérieux et des actes

    Lire la suite >>
  • Serqueux-Gisors : les élus Socialistes et Radicaux s’engagent

    Lire la suite >>
  • Suppression de l'aide aux abonnés du Pont de Normandie : courrier des élus socialistes normands à Hervé Morin

    Lire la suite >>
  • Crise agricole: réaction aux propos tenus par le Président de Région

    Lire la suite >>
  • "La Normandie est réunie, elle doit maintenant être rassemblée"

    Lire la suite >>

Dans l'actualité

Face à l’Île-de-France, Hervé Morin aux abonnés absents

0 commentaire Le par

Un événement aussi saugrenu qu'inquiétant est passé presque inaperçu la semaine dernière. Dans l'Orne, à Vimoutiers, la présidente de la région Île-de-France (!) Valérie Pécresse tenait jeudi 25 août une réunion publique sur "les liens entre la Normandie et le territoire francilien". Vallée de la Seine, Liaisons ferroviaires Paris-Normandie, développement industriel, enseignement supérieur, recherche, tourisme, culture... Les enjeux stratégiques ne manquent pas. Il y avait 200 personnes... Mais pas d'Hervé Morin. Le Président de la Région Normandie était... ailleurs. Bien sûr, pour se rattraper, une réunion de travail (mais pas publique cette fois...) était montée en catastrophe mardi dernier à Paris, afin de donner le change et afficher une entente de

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray – L’ignominie a une nouvelle fois frappé la France

0 commentaire Le par

Sidération. L'ignominie a une nouvelle fois frappé la France, cette fois au cœur de la Normandie. C'est un prêtre, octogénaire, dans une église, qu'on a lâchement assassiné. C'est un fidèle qui est grièvement blessé. J'adresse mes pensées les plus chaleureuses aux familles des victimes et à leurs proches, aux habitants et élus de St-Etienne-du-Rouvray, ainsi qu'aux autorités civiles et religieuses mobilisées. Ce midi à Saint-Etienne-du-Rouvray, avec le Président de la République, le Ministre de l'Intérieur et des élus de toutes les tendances républicaines, nous avons remercié la Brigade de Recherche et d’Intervention de Rouen, dont l'action rapide a permis de libérer plusieurs

Brexit, Europe : du choc doit naître le sursaut

0 commentaire Le par

Les Britanniques ont voté. Le résultat est un choc pour l’Europe, c’est aussi un coup porté à l’Union Européenne. Au-delà des conséquences économiques et sociales, le risque le plus grave est celui du repli sur soi. Dans l'Histoire, le repli des peuples sur eux-mêmes a-t-il jamais constitué une voie de progrès ? Je connais bien les institutions européennes ; j’ai passé à Bruxelles, au Luxembourg, à Strasbourg, des années importantes de ma vie professionnelle et personnelle. Nous avons besoin d'une autre Europe. L'Union européenne doit entendre, enfin, ses citoyens. Nous avons besoin d’une Europe plus démocratique, plus protectrice, plus solidaire. Depuis 2005, nous

H.Morin affirme que la Région appuie sur l’accélérateur ? Encore faudrait-il savoir où elle va

0 commentaire Le par

Séance plénière du Conseil Régional de Normandie - 23 juin 2016 Intervention de Nicolas Mayer-Rossignol Monsieur le Président, Je voudrais remercier Monsieur le Maire et Président de l’Agglomération de Caen la Mer, Monsieur Bruneau, à la fois de nous accueillir ici – c’est une réunion historique, la première, et comme vous l’avez rappelé, Monsieur le Président Morin, c’est le résultat d’un vote unanime de l’Assemblée régionale – et pour les propos très républicains qu’il a tenus et qui, je dois dire, ont contrasté avec le début de votre propos introductif, Monsieur le Président de Région. Il m’a semblé que

Traverser la Seine, un service public normand

1 commentaire Le par

La Normandie est réunifiée depuis le 1er janvier dernier. Nous nous en réjouissons d’autant plus que c’est l’action de ce Gouvernement et de nos majorités de gauche qui a permis que la Normandie unie (re)devienne réalité. Hélas, alors que les Normands attendent que cette nouvelle organisation améliore concrètement leur quotidien, force est de constater que c'est encore loin d'être le cas. Au contraire, les derniers mois ont vu une dégradation des services publics dans nos territoires, causée par un désengagement des grandes collectivités normandes. Symbole par excellence de cette Normandie en droit qui peine à devenir une Normandie en fait : le franchissement de la

Les derniers contenus multimédias